samedi 5 novembre 2011

Vaillante tisserante...

Cette tisseuse infatigable,
utilise son savoir,
pour préparer la table,
remplie d'espoir,
   elle tend  
sa toile,
comme le pêcheur
tend son filet,
avec le même
espoir,
trouver suffisamment
de prises
pour nourrir
sa famille...




Mille fois
sur le métier,
elle tisse
elle tisse
et
elle tisse
encore et toujours
avec dextérité,
elle
refait inlassablement
le  même
crochet,
mailles après mailles...

4 commentaires:

  1. BRRR! J'ai des frissons à voir les photos. Zoreilles a peur des couleuvres, pas moi, mais ces dames à huit pattes, pas capable! et je n'ai même pas osé regarder la vidéo...

    :)

    RépondreEffacer
  2. @ Lise,
    Pourtant, elle travaille fort pour installer leur toile, mais je comprends très bien que toi, comme nombre de personnes ne puissent les voir, même en image.
    J'ai moi même des choses que je ne peux voir...

    RépondreEffacer
  3. Tu as raison Barbe, de plus elles mangent les insectes nuisibles et ont bien plus peur de nous que l'inverse; il suffit que je m'approche avec ma boîte de margarine vide (pour les ramasser afin de les envoyer dehors) pour les voir s'enfuir à toutes pattes. Les bibittes je les ramasse dans mes mains, mais pas les araignées, horreur! Heureusement j'en vois très rarement. J'ai même déjà emprunté un livre à la bibliothèque pour me désensibiliser, ça n'a pas fonctionné...

    Ceci dit il n'y a pas plus magnifique collier de perles qu'une toile d'araignée couverte de rosée!

    RépondreEffacer
  4. @ Lise,
    Une phobie, ça ne s'explique pas, plus souvent qu'autrement, il faut faire avec et essayer de ne pas trop se laisser gouverner par elle.
    C'est très vrai, qu'une toile gorgée de rosée, ça fait de bien beaux colliers de diamants...

    RépondreEffacer