dimanche 27 novembre 2011

Phoque ou loup marin?

Il suffit de marcher le long de la grève,
pour que ces curieux, timides,
viennent t'observer.


                                                   Ils aiment observer les gens,
                                           mais, dès qu'ils se sentent regardés ,
                                           ils déguerpissent.



                                               pour réapparaître un peu plus loin...
Leur manège est amusant, parfois...

4 commentaires:

  1. Cela me rappelle ceux qui se faisaient dorer au soleil du midi à Puvirnituq sur la banquise...

    RépondreEffacer
  2. @ Le factotum,
    Ici, à marée basse, ils se chauffent la couenne sur les grosses roches, et ils déguerpissent à notre approche, mais dès que nous reculons un peu, ils reprennent leur passe temps favorit...

    RépondreEffacer
  3. J'en ai déjà aperçu quelques-uns, timides, aux Iles de miss Madeleine ...

    RépondreEffacer
  4. @ Crocomickey,
    Ils sont tellement nombreux, que nous en voyons sur la rivière York, au centre ville de Gaspé...
    Aussi, sur le défunt quai à Grande Vallée, il y a un an ou deux...

    RépondreEffacer