samedi 5 novembre 2011

Les amoureux sont seuls au monde...

Deux complices
surveillent 
attentivement 
la circulation 
à leurs pieds.
Ils se permettent
quelque commentaires
à l'occasion.
                                                 À surveiller, le troisième,
                                           qui apparaît subtilement un moment donnée...

10 commentaires:

  1. fin des années 90 j,ai travailler a la construction de la route a escuminac je les voyais souvent

    RépondreEffacer
  2. @ Anonyme,
    Il y a longtemps, qu'ils surveillent la circulation dans ce secteur de la Gaspésie.

    RépondreEffacer
  3. @ Crocomickey,
    Ils sont assez spéciaux à observer, et ils jasent tendrement, mais plus on approche, plus leur conversation devient animée...

    RépondreEffacer
  4. Je me souviens de les avoir vu lors d'un séjour en Gaspésie.
    Je me demandes si ce sont les mêmes ou leurs progénitures.

    RépondreEffacer
  5. @ Le factotum,
    Je serais porté à croire, que ce sont les mêmes, les parents restant à leur nid.
    Si tu regardes bien, vers 1.15m et 1.25m, nous voyons brièvement un oisillon derrière eux...

    RépondreEffacer
  6. Très beau à voir. Mais excusez mon ignorance de quelle sorte d'oiseaux sagit-il? merci.

    RépondreEffacer
  7. @ Esther,
    Bienvenue sur notre poteau,
    ces oiseaux sont des aigles à tête blanche.

    RépondreEffacer
  8. C'est l'impression que j'avais : des piguargues à tête blanche. Ils sont protégés. C'est justement parce qu'ils sont protégés qu'on a pu empêcher une coupe à blanc dans un secteur à notre campe. Il a fallu prouver à l'aide de photos d'eux, de données GPS et de leur aire de nidification que la forêt boréale mature leur était essentielle. Des biologistes ont confirmé ce qu'on avançait. La forestière a dû modifier sa planification... mais juste dans ce secteur. Ça nous prendrait des nids de piguargues un peu partout!

    Les tiens sont adorables, on les sent très complices. Beau film.

    Ils se sont installés en plein trafic, c'est bizarre, mais on dirait que ça ne les dérange pas... Ils sont seuls au monde!

    RépondreEffacer
  9. @ Zoreilles,
    Tu ne m'avais pas dit que tu les connaissais par leur prénom, nous reconnaissons en toi, la dame de la forêt, ton expérience nous est précieuse.
    Merci pour le complément d'information, je vais ce soir, me coucher un peu moins ignorant qu'à mon levé...
    Complices tu dis, celà fait des années qu'ils sont là, et ils ont l'air d'y être chez eux.
    En plein trafic, ils ne risquent pas de voir leur arbre abattue de sitôt, et personne n'oserait leur faire du mal,car vois tu, il y a tellement de témoins, ce serait vraiment suicidaire que de tenter de leur nuire...

    RépondreEffacer