mercredi 19 septembre 2012

Un bien beau projet, en voie de réalisation.

Elle
est
née
de 
l'imaginaire 
de certaines,
Elle
a fait
un 
bon 
bout de chemin
dans 
l'imaginaire 
de tous.
Elle 
était 
attendue
depuis
un bon bout,
puis, 
ce matin là,
Elle surgit
du sol.
Telle
un 
phare,
Elle scrute 
le 
large, 
comme 
tellement 
de femmes
avant Elle.






                                                                    L'artiste qui l'a créée,
                                                               est sur le terrain,
                                                               pour s'assurer qu'Elle sera
                                                              telle, qu'elle l'a conçut,
                                                             la sculpteure Mao, n'hésite
                                                             pas un seul instant à mettre la main
                                                             à la pâte, pour qu'Elle
                                                             rayonne sur toutes les femmes.













Pour en connaitre plus, sur ce très beau projet, c'est ICI.
Le site qui suit, est le site officiel de celle qui est devenue notre amie...
        http://enmemoiredelle.com/                                    Après une journée entière de pluie,
                                          je reviens auprès d'Elle,
                                         Elle a déjà,son enveloppe presque au complet.
                                                  Elle trône, là, sur la côte
                                              tout près de l'oeuvre des frères Bourgault,
                                             que nous apercevons au premier plan.
                                                La sculpteure Mao, ne ménage aucun effort,
                                            pour donner à son oeuvre,le fini qu'elle mérite.    





                                                                   une retouche ici,

                                                                un petit coup de truelle là,
                                                                    un nez corrigé ici

                                                                 l'artiste, ne laisse rien
                                                              au hasard.


                                                                  Elle est très belle, de dos,
                                                                   
                                                                comme de face.

Elle est maintenant
libérée
de ses 
cadres,
elle
trône
en reine, 
là haut
sur sa 
colline.






                                                               Elle est polyglotte,
                                                            Elle s'exprime en trois langues,
                                                            Le Français, le Mic mac,et l'anglais.

                                               Bientôt, Elle recevra ses habits d'apparats...
                                             Elle rayonnera, et régnera sur les paysages Gaspésiens.
                                               

26 commentaires:

  1. On a ici la preuve que quand l'être humain se sert de son génie pour construire au lieu de démolir,il peut créer de si belles oeuvres. Bien intéressant de voir les étapes de cette création.Je ne connaissais pas cette sculpteure.Quel talent! Bonne fin de journée Barbe Blanche.Sache que j'apprécie ces belles découvertes.

    RépondreEffacer
  2. Si tu savais comme j'aime quand l'art s'intègre au paysage, au quotidien des gens, à la vie elle-même.

    L'idée est si poétique, enracinée, comme tu le dis si bien, dans l'imaginaire des hommes et des femmes depuis toujours.

    Et grâce à toi, on assiste à la création de cette artiste qui met en valeur notre histoire et nos paysages. Me viennent alors en tête et dans le coeur des bouts de chansons...

    RépondreEffacer
  3. @ Le factotum,
    grande tu dis, Elle mesure seulement cinq mètres...

    RépondreEffacer
  4. @Étoile,
    C'est vrai, que lorsque l'humain écoute son coeur, il peut faire des miracles de grandes beautés.
    Mao est une élève des frères Bourgault de Saint Jean-Port Jolie.
    Elle me disait, sa fierté, d'ériger une de ses Oeuvres,tout près d'un ensemble de sculptures de ses maîtres.

    RépondreEffacer
  5. @ Zoreilles,
    L'art au service de la mémoire, pour garder bien vivantes, toutes celles qui nous ont précédées, tout comme celles qui nous accompagnent au fil des jours qui s’égrainent peu à peu...
    D'autres images s'ajoutent au fur et à mesure que l'oeuvre prend forme...

    RépondreEffacer
  6. @ Spécialiste de l'Éphémère,
    Et moi donc, et je la rencontre presque tous les jours...
    Elle est tellement belle, Elle.

    RépondreEffacer
  7. Quelle belle surprise! J'étais revenue voir si d'autres avaient commenté et j'ai aperçu tes nouvelles photos nous montrant l'évolution de l'oeuvre. On a l'impression d'y être!

    Tu l'appelles « Elle » et j'ai déjà écrit une chanson qui porte ce titre, je l'ai chantée souvent à ma grand-mère du temps qu'elle vivait et à ses funérailles, on s'est mis ensemble, tantes, cousins, cousines, on était 8 avec 4 guitares, pour la chanter dans l'église, en guise d'hommage à « Elle » qu'on a tant aimée...

    « Elle est toute petite mais si fière/Aussi grande que la mer/Forte comme les marées/Ses yeux brillent d'une si belle lumière/Un avant-goût du paradis sur la Terre/Notre Terre/Elle se donne toujours sans compter/Elle n'arrête jamais de s'inquiéter...

    Elle a inventé le verbe aimer/Elle l'a si bien conjugué/Au présent comme au passé/Elle s'émerveille comme une enfant/Te donne le goût d'être grand, très très grand/Elle a dans son coeur notre trésor/Elle est la petite gardienne du fort...

    De toute son âme elle a aimé/Cet homme qu'elle a su garder/Bien vivant dans nos pensées/Elle incarne la fidélité/Force et fragilité, la foi de ne jamais douter/Elle est devenue notre légende/Voilà pourquoi elle est aussi grande...

    Elle est toute petite mais quand même/Elle est remplie des je t'aime/Qu'elle sème à tous les vents...

    Son accent qui chante doucement/Son visage est si doux, si charmant
    La la la la lala..................
    Elle est belle, si petite et si belle/Si grande et si belle/Elle est elle... »

    RépondreEffacer
  8. @ Zoreilles,

    À n'en plus douter de tous tes talents.
    Tu m'impressionnes au plus haut point.
    On sait maintenant pourquoi ta fille a de telles talents.
    Comme ta grand-mère, tu sèmes à tout vent ...

    RépondreEffacer
  9. Grandiose, que dis-je, merveilleuse cette dame que tu peux côtoyer tous les jours.
    Et je parle des deux, bien sûr!

    RépondreEffacer
  10. Merci à vous d'aimer et de partager les photos de l'oeuvre En mémoire d'Elle. Un comité formé de bénévoles, dont je suis, travaille depuis trois ans sur ce projet et c'est le coeur rempli d'émotion que nous assistons à cette naissance artistique. Je me suis permise de placer votre blug sur le site facebook En mémoire d'Elle et j'invite tous ceux et celles qui s'y intéressent à visiter aussi le site enmemoiredelle.com. Vous y verrez l'histoire de ce beau projet.

    Marie-Danièle, présidente du
    collectif En mémoire d'Elle

    RépondreEffacer
  11. Ouh! Grandioses ces photos, et le talent de l'artiste que dire autre que génial! J'ai suivi ton lien hier menant à Facebook, mais n'y étant pas abonnée je me suis un peu perdue, et le petit maudit pouce levé (J'aime) et l'autre baissé (J'aime pas) je ne suis pas capable...mais bon c'est mon problème.

    Bonne fin de semaine Barbe!

    RépondreEffacer
  12. Zut, j'ai oublié de dire que j'adore le commentaire de Zoreilles et sa chanson. Notre belle amie Abitibienne déborde de multiples talents; une artiste elle aussi, multidisciplinaire donc!

    RépondreEffacer
  13. @ Zoreilles,
    ce billet est en évolution constante, comme j'ai passé la journée à travailler au paradis terrestre, je n'ai pu lui rendre visite aujourd'hui, mais, demain à la première heure, j'irai la saluer et en rapporter quelques images. Je voyais, il y a quelque instants, une photo du Pharillon, nous la montrant sans les échaffaux,elle est tout simplement splendide.
    Elle, c'est aussi Zoreilles, Zoreilles la conteuse, la raconteuse, celle qui sait si bien tourner un texte, lui donner vie, qu'il devient chanson éternelle, intemporelle, une chanson qui nomme tellement d'elles.
    Tu ne peux t'imaginer, à quel point , ta chanson s'inscrit dans l'esprit de ce projet qu'est Elle.
    Merci, Zoreilles, de nous avoir présenté ici, chez moi, cette grande et très belle chanson.

    RépondreEffacer
  14. @ Le Factotum,
    Si tu le permet,à la suite du compliment que tu fais à Zoreilles, j'y ajoute ma signature, juste dessous la tienne...

    RépondreEffacer
  15. @ Le factotum,
    L'une comme l'autre,dans leurs grandeurs, défieront le temps côte à côte...

    RépondreEffacer
  16. @ Marie-Danièle,
    Soit la bienvenue, sur mon bord de mer Gaspésien.
    Merci, d'avoir partagé mon blogue avec vos amis Face Book, je fais de même avec votre adresse FB sur mon mur.
    Ici, je partage aussi, votre adresse FB, et j'ai aussi,placé, un lien vers le site Enmémoired'elle.
    Je dois dire, que depuis la première fois où j'ai entendu parlé d'Elle, j'attendais sa venue avec impatience, maintenant qu'Elle est là, c'est avec fierté et affection, que je lui fait une place ici.
    Merci, à vous et à toute l'équipe, pour ce tellement beau et grand projet.
    Merci à Mao, pour son talent, et pour Elle.
    Un travail comme celui là ce doit d'être présenté partout, pour que le monde entier puisse l'apprécier.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On travaillera pour que bien sûr la signature gaspésienne de Mao sous l'oeuvre En mémoire d'Elle puisse être vue partout... mais un jour à la fois, l'oeuvre se terminera, l'ensemble du projet suivra son cours...

      Soyons fières comme gaspésiennes et gaspésiens de cette oeuvre. Et bravo à Zoreilles que je ne connais pour sa magnifique chanson.

      Effacer
    2. Tous et toutes ensemble, chacun avec ses moyens, faisons connaitre Elle et son auteure, l'artiste Mao, c'est normal, elles sont de chez nous et nous en sommes tellement fiers, fières.

      Effacer
  17. @ Lise,
    Pour me faire pardonner, le lien face book, j'ai ajouté, le lien pour te rendre au site de enmémoired'Elle, tu y trouveras surement plus facilement, les informations concernant ce grand projet...
    Bonne lecture et bonne fin de semaine.

    RépondreEffacer
  18. @ Lise,
    Zoreilles une artiste multidisciplinaire tu dis, je ne serais pas surpris qu'elle se laisse tenter par la sculpture ou la peinture un de ces jours, ne fait elle pas déjà de la photo...

    RépondreEffacer
  19. Merci Barbe, et je vais tout de suite visiter le site. Pour ce qui est de Facebook ce n'est pas ta faute si je suis nunuche.

    Bonne fin de semaine fier Gaspésien!

    :)

    RépondreEffacer
  20. @ Lise,
    Bonne lecture Lise, et pour ce qui est de fesse bouc, il est rassurant, de savoir qu'il y a encore du monde qui leur résiste.
    Bonne fin de semaine Lise.

    RépondreEffacer
  21. Là c'est le bouquet! Le bouquet de fleurs pour Elle mais aussi pour moi, j'ai rougi en lisant les commentaires des autres, méchante manie que j'ai « d'écouter » ce que les autres disent avant d'ajouter quelque chose!

    J'ai fait le rêve qui deviendra projet d'aller un jour la contempler de plus près, Elle! On s'y donnera rendez-vous, Barbe blanche, et tu me parleras encore de ta chère Gaspésie... en me commentant de vive voix les joyaux de ta Terre, de ta Mer, de tes Montagnes et de tes Forêts aux Rivières vives et claires.

    RépondreEffacer
  22. @ Zoreilles,
    Écouter ce que disent les autres, c'est à mon avis, la meilleure manière de s'intégrer dans une conversation et aussi, de cueillir les fleurs qui te reviennent et ici, c'est tout un bouquet qui t'attendait.
    Le jour où tu viendras La contempler de visu, je serai là, avec Elle, pour te dire mon Pays, notre Pays.
    Besoin d'un guide?
    Je dis présent...

    RépondreEffacer