samedi 1 septembre 2012

Baie Joan Beetz.

Nous 
arrivons
à
la
                                                     là où coule la
                                                     Comme il m'est arrivé
                                            à différentes occasions,
                                           j'ai tiré le portrait de l'église,
                                           (elles sont omniprésentes dans la majorité
                                          des villages Québécois)
                                               pour ensuite, prendre quelques clichés
                                           de la maîtresse des lieux.
                                           Prenez votre temps,
                                          vous avez tout le loisir
                                          de l'admirer, sous tous les angles.


                                                  Maintenant, rendons nous au bord de l'eau.

                                                    Comme dans mes souvenirs d'enfance,
                                                il y a des gens qui taquinent le poisson,
                                                sur le bord de la rivière.

                                                      Mon ami le goéland,
                                                  tout comme à Natashquan,
                                                  est venu me dire bonjour.
                                                  Au bout du quai, je vois la mer qui danse,
                                              et loin la bas, le bateau m'invite au voyage.


                                                 Mais, je dois filer, prochain escale,
                                              Havre St-Pierre.

3 commentaires:

  1. Merci de nous amener avec toi dans ce voyage... Je me lasse pas de voir tes photos, elles parlent à mon coeur, je crois qu'on a le même amour profond du Québec dans son entièreté, dans chacune de ses régions, dans tous ses villages, dans tous ses paysages.

    La Côte-Nord, je n'y ai que mis les pieds, je ne l'ai pas faite au complet, loin de là, c'est ma petite oubliée à moi toute seule et c'est mon grand regret. Alors, tout ce que tu publieras ici, comme ce que Jacks nous a fait découvrir, ça nourrit ma curiosité et je finirai par corriger ma lacune!

    La Côte-Nord, c'est l'abondance, ils ont tout, des forêts, des rivières, la mer...

    RépondreEffacer
  2. Il me fait tellement plaisir, de vous accueillir ici, pour faire ensemble, ce voyage sur la côte, en face de chez nous.
    Ce pays en devenir, il est grand , il est riche et tellement beau.
    Il nous faut en prendre bien soins, se l'approprier, et exploiter ses richesses, avec âme et savoir vivre, tout en douceur et plein de reconnaissance.
    Il nous offre ses abondances, soyons suffisamment sages, pour s'assurer de sa pérennité.
    C'est ce genre de réflexions, que la Côte Nord a encré au plus profonds de moi,et j'en suis bien content.

    RépondreEffacer
  3. @ Zoreilles,
    le commentaire précédent, aurait dût débuter
    par: @ Zoreilles...
    Voilà, maintenant, c'est fait.

    RépondreEffacer