jeudi 30 août 2012

Les Galets de Natashquan...

Partout, 
il
y
a des 
galets,
nous
prenons
plaisir
à 
déambuler 
dessus.
                                                           Partout?
                                                       non,
                                                          au
                                                                  Nord
                                                   du
                                                                  Nord,
                                                  il
                                                        y
                                                                  a
                                                         un village d'irréductibles,                                             
                                                      qui
                                                   eux,
                                                           entreposent
                                                  leurs
                                                                     prises
                                                       dans
                                                                   leurs
                                                       galets.



                                                  À Natashquan,
                                                les galets, sont ces charmantes
                                               petites bâtisses,
                                               qui servaient d'entrepôt
                                             pour le poisson séché.                                     

                                                  Elles sont aujourd'hui,
                                              classées monuments historiques.
                                                   Qui dit monument historique,
                                                dit montagnes d'interdits et d'exigences
                                               de toutes sortes, de la part du gouvernementeur.
                                                 Entre autre, bêtise étatique,
                                             il était interdit de même rénover ces installations.
                                           Alors,devant cette situation, les propriétaires
                                          ont donnés aux décideur, leur intention,
                                           de simplement détruire ces bâtisses si elles n'étaient
                                           pas rénovées et entretenues correctement.
                                          Bonne nouvelle, il ont obtenus gain de cause,
                                           les galets de Natashquan,
                                           seront rénovés.

                                              Morale de cette histoire:
                                          Quand le peuple se tiens debout, il se fait
                                             respecter.

4 commentaires:

  1. Je viens de visiter tes deux derniers billets et les photos sont magnifiques. C'est vraiment un très beau voyage que tu as fais.Impressionant de voir ces longues plages sans qu'il y aie des milliers de gens.Je suis allé dans un très beau coin du Parc la Vérendry et j'ai ramassé sur le terrain tout autour deux gros sacs verts de vidanges. Même loin en pleine forêt c'est décourageant de voir qu'il y a encore des personnes qui ne sont pas encore à l'air de la récupération.Incroyable!C'est une très bonne nouvelle pour ces gens qui ont réussi à faire changer le gouvernement d'idée,bravo!Merci à toi d'avoir cette générosité de nous présenter ces coins de paradis qui sont chez-nous. Bonne fin de semaine.

    RépondreEffacer
  2. @ Étoile,
    À chaque fois que je vois les plages par chez nous, et dans les autres régions rurales, je me dis comment, nous sommes chanceux, d'avoir autant d'espace, pour chacun de nous, et il m'arrive d'avoir une pensée, pour les citadins qui doivent s'entasser les uns sur les autres, pour arriver à se mouiller une orteil de temps en temps...
    L'époque des dépotoirs clandestins n'est pas révolue partout, il nous arrive à l'occasion,d'en rencontrer un, ici et là, mais, ils commencent à se faire de plus en plus rares, ce qui est encourageant.
    Quand les citoyens sont décidés, ils ont souvent gain de cause.
    Dans ce cas ci, les gens avaient le bon bout du bâton, sois le gouvernement rénove, sois,les galets sont démolis.

    Bonne fin de semaine toi aussi...

    RépondreEffacer
  3. Je reviens de vacances et qu'est-ce que je vois?Natashquan et les galets, comme c'est beau! Quelles belles prises de vues tu as faites de ces lieux.
    Tiens, la photo numéro 7, je n'arrive pas à en détacher mon regard. Je vois les plis dans les nuages, les ridules sur l'eau et je me dis qu'on aurait dû parcourir les quelques kilomètres qui nous séparaient de Havre St-Pierre à Natashquan lorsque nous sommes allés aux Îles Mingan.
    Nous avions déjà fait beaucoup de kilométrages, Montréal - Saguenay. Visite et randonnées pédestres. Parcours de la Côte Nord. Excursion aux Îles Mingan. Et il fallait revenir à Montréal. Pas loin de 2000 km aller-retour. On aurait dû se rendre au bout de la 138 ...
    Merci de montrer ici la beauté de notre pays.

    RépondreEffacer
  4. @ Caboche,
    C'est ce que nous avons parcouru, 2,000 et quelque Km...
    Le but de notre voyage était Natashquan, avec, si nous en avions le temps, les Iles Mingan.
    Comme le temps nous a fait défaut,
    nous avons visité Natashquan, les Iles Mingan, seront à l'horaire du prochain...
    Il est tellement beau notre Pays...

    RépondreEffacer