mardi 28 décembre 2010

Très instructif...

HUXLEY vs ORWELL :: Les DIPLOMATES
La meilleure méthode de contrôle pour quiconque veut gouverner en paix,
c'est d'utiliser le Novlang dans les médias,
que ce soit, fesse bouc, blogger, TVA, rat du haut canada, V,,ou autres,
la réussite est totale, les manipulateurs
n'ont plus aucunes oppositions.
Le bon peuple aide même ses oppresseurs.

lundi 27 décembre 2010

La neige s'installe...


La neige a fini par nous rattraper, on dirait qu'elle ne veut plus cesser,
qu'elle veut se reprendre  et combler les retard qu'elle a pris sur son
horaire habituelle. C'est l'hiver qui est enfin avec nous,
avec ses plaisirs et ses caprices.
Les paysages sont de plus en plus lumineux,
fini les nuit sombres et inquiétantes.
Avec cette blanche neige, le clair de lune n'en est que plus inspirant...
Les randonnées à raquettes, les glissades en traîneau, sous cette lueur incertaine,
n'en sont que plus romantique et porteuses de promesses... 

samedi 25 décembre 2010

Noel au camp -Tex Lecor

Souvenir, de mise en ce 25 décembre ,
c'est le titre du dernier billet de mon amie Zoreilles
qui m'a inviter à vous offrir ce présent.
Je dis vous offrir, mais
c'est plus un cadeau que je me fais égoïstement...
Ho Ho Ho...
En parlant du perron de l'église, voici celle où j'ai vécu la messe de minuit de mes Noëls d'enfant.
Merci à Lucien Minville pour cette belle photo que je lui emprunte sans permission...

vendredi 24 décembre 2010

Heureux Noël

Dans la nuit de Noël, alors que  les lumières brillent de tous leurs feux. Les espoirs les plus fous sont permis

Noël
Les personnes
seules et les sans abris
les membres des familles réunies 
rassemblés autour d'un sapin orné de milles feux
  réunis avec soi même,dans l'intimité de ses souvenirs 
Que la magie de Noël opère et sème la joie dans les coeurs, 
 Donne le goût de profiter pleinement, de cette période d'arrêt... 
Joyeux Noël

mardi 21 décembre 2010

petit ruisseau qui voit trop grand...


Ce petit ruisseau, est habituellement tout petit, à peine un filet d'eau. Avec le déluge de décembre 2010, il s'est fait aussi gros qu'une rivière, il s'est fait croire que tout lui était permis, au lieu de se contenter du tuyau de calvette mis à sa disposition, il s'est imaginé qu'il pouvait en prendre plus large, il a alors emporté le chemin avec lui.
On peux voir, le chemin qu'il s'est creusé pour pouvoir laisser passer toute l'eau qui est venue lui rendre visite.
Aujourd'hui, 21 décembre 2010, un nouveau tuyau est en place, et le chemin est de nouveau unifier, on peux y circuler librement.

2010 : DE L'ARGENT & DES HOMMES ?


Instant de vérité, gardons les yeux ouverts...

vendredi 17 décembre 2010

Après la pluie... les dégats

À la météo, depuis quelque temps, il est question d'accumulation d'eau,
je me disais, ils sont complètement à côté de leurs bottes.
Ben là, je commence à comprendre ce qu'ils veulent dire par accumulation d'eau. 
Il en est tombé de l'eau,pis pas juste un gallon, il en est tombé des tonnes de litres.
 ne sachant plus où aller, elle s'est frayer un passage, 

 et comme elle n'aime pas faire des détours, ben là,elle a pris le chemin le plus court,
pis tant pis pour les dégâts.
Les trois premières photos , ont été prises, devant chez mon voisin.
 Un peu plus loin, c'est l'accès à la maison qui s'est donné des airs de pas carrossable.Ce ne fut pas la seule place où cele arriva.

Dans le détour, c'est le chemin qui a été pris en otage,   
                                                  


 il a dût laisser la place à la flotte qui voulait passer, coûte que coûte, peut importe les dégats.
       Sur le bord du ruisseau, le petit chien insouciant de ce qui se passait, se cherchait un passage pour venir jouer.
 J'ai quitté l'endroit rapidement avant qu'il ne se jette à l'eau, le courant était très fort, il serait parti à la dérive.
 Le bord de la route a lui aussi été pris en otage, l'eau dans sa détermination, disait, tu te tasses, je passe.
 Une partie de l'accotement est parti à la dérive, de nouvelles îles se forment sur les rivières.
 Déjà, les réparations sont commencées,
 rien ne sert de flâner, il va falloir s'activer, afin de pouvoir avoir de nouveau, accès à la maison




Les accotements ont pris leur distances d'avec la chaussée.

                                              

 Il y a du travail à faire, avant de pouvoir réutiliser cette côte.
 Elle s'est même dissociée de la route nationale.
 À la plage de Haldimand, un nouveau lac est né,
 pour récupérer la partie de route et de stationnement, il faudra sûrement faire un canal,pour que l'eau puisse s'en retirer dignement.

 La rivière Dartmouth quand à elle, elle est venue arroser le foin de l'éleveur, son riverain.

 Elle s'est même offert une séance de défrichage,
 elle a semer tout le long de son parcours, le fruit de sa récolte.

mardi 14 décembre 2010

La pluie en décembre.


Il a neigé , il a plut, il a neigé, il pleut encore.
La pluie tombe avec une telle intensité,
on croirait presque qu'elle veut nous inonder.
Si , en Gaspésie, dans le secteur de Gaspé, il y a quelqu'un qui manque d'eau dans son puits, il sera alors possible d'affirmer, que cette personne est vraiment marqué d'un maléfice, ce ne sera certainement pas parce que la nature n'a pas fait sa part.
De l'eau, il en tombe encore et encore.

samedi 11 décembre 2010

Ballade sur les plains

Petite ballade sur les plains, par une belle journée d'automne,
La mer vient tendrement caresser les abords de la route, comme si elle voulait souhaiter bonne randonnée, aux voyageurs qui se faufilent entre elle et le cap...

Qu'on circule vers l'ouest ou ver l'est, la vue y est splendide.
Mais, attention, sinon, il pourrait nous arriver la mésaventure qu'a vécu, la chute si bas...



Bon, une visite chez chiro fut presque nécessaire, pour redonner son apparence original à cette chute imprudente. 
Heureusement, elle était bien protéger, par ce cap,qui, lui, laisse voir, les difficultées que sa longue existance a imprimer sur sa face.

Bonne route en toute sécurité.

jeudi 9 décembre 2010

Un peu de glace sur l'eau


J'ai pris ces images au coeur de l'hiver dernier, 2010,il y avait un peu de magonne sur le bord de la rive, mais on peut observer, que le large est complètement libre de glace.
Quand j'étais jeunot, à cette période de l'année, c'est à dire, janvier, février, la mer était couverte d'un blanc manteau et ce à perte de vue.
Depuis plusieurs années , le couvert de glace est pour ainsi dire inexistant.

mardi 7 décembre 2010

De l'horreur à l'innondation...

Si on compare les images que j'ai pris en été, avec celles que j'ai emprunté au journal local de Grande Vallée, Le Phare, c'est assez saisissant comme différences.

C'est le gouvernementeur fédéral qui vas être content, il n'aura pas bien longtemps à attendre, avant qu'il n'y ai plus de quai, à Grande Vallée, puisque la nature vient à la rescousse.

Je vous laisse avec les photos, elles parlent d'elles même.
















samedi 4 décembre 2010

Collation

Il me semble que j'ai trouvé une bonne place pour prendre ma collation quotidienne. Il y a beaucoup d'herbe coupée dans le coin et elle a, après la tonte ,été laissée sur place pour mon plus grand plaisir. Il y a là dedans, quantité de vers, d'insectes tous plus appétissants les uns que les autres, je vais me régaler...
Qui a t il de ce côté? Allons y jeter un oeil... Je ne sais si il y a quelque chose à se mettre dans le bec dans ce contenant, mais c'est un bon point d'observation pour étudier l'entourage. Jetons un coup d'oeil aux alentours.
Ça y est, je vois un bon site là tout en bas, j'y vais.
Mais qu'a t il à me surveiller comme ça, ce bonhomme? Bon alors je vais l'observer moi aussi, on verra bien lequel de nous deux observera l'autre le plus longtemps.
Qu'attend il pour retourner à ses occupations?Il serait temps qu'il aille ailleurs, j'ai faim moi...

et le site est appétissant...


jeudi 2 décembre 2010

Moi | Sexe : L'expo qui dit tout !

Celà se passe à Montréal,
information pour les jeunes de 7 à 97 ans.


Moi Sexe : L'expo qui dit tout !

Ah ben, le barbu qui se lance dans les histoires grivoises, ben non, il n'en est rien.
Il s'agit d'une exposition qui parle franchement de la réalité humaine.

dimanche 28 novembre 2010

On a marché sur la plage...

Des pas sur le sable semblent se diriger vers l'infinie.
Suivons leurs traces, et découvrons le lieu de leur destination.
Un serpent des sables vient renifler la seul trace qui reste de ce marcheur fantôme.
Saurat il percer le secret de cet inconnu mystérieux? Il tente de brouiller les pistes, il s'amuse à laisser des indices pour attirer ailleurs, le serpent enquêteur.
Les indices se suivent, et certaines se ressemblent,

de plus en plus étrange, comme si elles faisaient partis d'un ensemble.

Observons les de plus près, elles nous indiquent peut être la direction à suivre...

Oh OH, il s'efforce à brouiller les cartes, il amplifie ses dessins, multiplie les informations.

Je vous laisse le plaisir, de terminer cette intrigue mystérieuse................