mardi 14 décembre 2010

La pluie en décembre.


Il a neigé , il a plut, il a neigé, il pleut encore.
La pluie tombe avec une telle intensité,
on croirait presque qu'elle veut nous inonder.
Si , en Gaspésie, dans le secteur de Gaspé, il y a quelqu'un qui manque d'eau dans son puits, il sera alors possible d'affirmer, que cette personne est vraiment marqué d'un maléfice, ce ne sera certainement pas parce que la nature n'a pas fait sa part.
De l'eau, il en tombe encore et encore.

17 commentaires:

  1. @ André,
    en effet, on ne peut pas dire que ça fait de belle photos hivernales...

    RépondreEffacer
  2. Peut-être que vous ne perdez rien pour attendre Gaspésiens de mon coeur!!!! Je vous souhaite à tous une belle bordée pour les fêtes de Noël!

    RépondreEffacer
  3. @ Marico,
    On nous annonce encore de la pluie pour demain, mais, la journée se terminerait par de la neige...
    Nous aurons surement un tapis blanc avant longtemps...

    RépondreEffacer
  4. C'est ton film, Télécino? Quel contraste avec chez nous! Habituellement, la Gaspésie et l'Abitibi ont beaucoup en commun mais pas en ce moment! C'est pas drôle ce qui vous arrive, à Gaspé, je pense à vous autres. La nature se déchaîne, les rivières sortent de leur lit, envahissent les rues, les routes, les maisons, on parle d'une centaine de personnes qui sont évacuées. Courage, fiers Gaspésiens.

    RépondreEffacer
  5. Justement, j'étais tanné de voir de la kriss de neige dans ma vitrine. Me suis dit : Tiens, va donc faire un tour chez Barbe Blanche. Doit bien y avoir un peu de pluie par là-bas !!!

    Blague à part = vous avez reçu à date 200 millim^tre de pluie. C'est l'équivalent de deux m^tres de neige ! C'est pas des farces. Vite du sec pour les gaspésiens !!!

    RépondreEffacer
  6. @ Zoreillez,
    Quel cinéaste, en effet, il filme la pluie,qui tombe, mais contrairement à la chanson, elle tombe en trombe. Si cette pluie continue, la Gaspésie va bientôt être détachée du continent, nous allons partir à la dérive...
    En temps normal, je veux dire il y a de cela, quelques années, en décembre, nous avions de la neige, beaucoup de neige, la mer était recouverte de glace et nous étions tranquilles dans nos chaumières. Depuis quelques années, la glace se fait rare et la neige est tardive, désolant.
    @ Crocomickey,
    Bienvenue, sous les tropiques, mon très cher ami, tu veux de l'eau, tu vas être servi, elle tombe, tombe et tombe encore et encore, elle ne sait plus comment arrêter.
    Chaque jour, soir et matin, je jette un oeil inquiet dans mon sous sol. Tout allait bien, jusqu'à ce matin. Mais voilà,mon puits qui est au sous sol, ce matin me fait un cadeau, il DÉBORDE, il m'innonde de l'intérieur.
    Heureusement, il y a un drain qui me permet d'évacuer l'eau sans trop de difficultés.
    Je fais couler les robinets, mais ce n'est pas suffisant pour arrêter l'hémorragie du puits.
    De l'eau, il en tombe, tellement, qu'il y a des ruisseaux qui sont nés de ce déluge.
    La météo annonce de la neige pour ce soir, j'espère juste qu'elle ne sera pas aussi abondante que cette maudite pluie.

    RépondreEffacer
  7. L'hiver est à l'envers, Barbe Blanche

    Quand on aime le changement, on est servi. Si la Gaspésie voulait faire parler d'elle, et bien c'est fait. Pour une fois, on parle presque plus de la Gaspésie que de Montréal.

    J'imagine ce qui aurait pu se passer si tout étit tombé en neige. Et dire que l'hiver ne fait que commencer.

    Bravo pour tes talents de cinéaste, Barbe Blanche. Il y a un début à tout.

    RépondreEffacer
  8. @ Jackss,
    Je me dois de t'informer, que l'ensemble des gaspésiens auraient préférés, continuer d'avoir des nouvellles de Montréal, même en anglais, plutôt que de faire la nouvelle dans ces conditions.
    Si tout était tombée en neige, cela aurait été beaucoup moins dévastateur, pis de la neige en hiver, c'est normal d'en recevoir, mais la saison des pluies, par chez nous, c'est moins évident.
    Une bordée de neige, on se retrousse les manches, pis on sort la pelle, la flotte, elle s'infiltre partout et il est impossible de savoir où elle s'arrêtera.

    RépondreEffacer
  9. Barbe Blanche,

    la neige en hiver oui c'est normal. La pluie ne l'est pas; le climat est vraiment détraqué, quoi qu'en disent ceux qui prétendent que le réchauffement climatique est imaginaire, ou loin loin loin dans le futur, qui risque fort d'être un présent rapproché, et nous (et non notre planète) chose du passé.

    Comme toi je me souviens des hivers Nord-Côtiers de mon enfance, avec de la neige en abondance, tout comme en Gaspésie. Je n'en reviens pas du déluge chez-toi et sur la Côte-Nord (Baie-Comeau, ma ville natale, de la pluie en décembre, je n'aurais pas crû ça de mon vivant), c'est à pleurer en ce qui me concerne...

    RépondreEffacer
  10. @ Lise,
    Bien d'accord avec toi Lise, de la neige en hiver, il n'y a rien de plus normal, pis après que la bordée a fini de tomber, ben les terrains et les constructions sont encore en place.avec ce déluge, il y a des morceaux de terrains qui partent à la dérive. De la neige, oh que oui, il y a des hivers où on en a eu.
    J'essairai, de publier quelques photos qui illustrent très bien ce fait.

    RépondreEffacer
  11. Mon premier bonjour ce matin, c'est pour venir prendre de tes nouvelles, avec toutes les images que j'ai vues hier aux informations télévisées, j'étais inquiète de vous autres, à Gaspé, dans la Baie des Chaleurs, à New Richmond et aussi sur la Côte Nord. D'ailleurs, je m'en vais de ce pas chez Jacks, je me demande ce qui se passe au Havre...

    Il fait serein chez vous ce matin, apparemment. La pluie aurait cessé, dit-on, ça vous permettra de prendre un respir, constater les dégâts et réfléchir à la manière la plus efficace de réparer ce qui est réparable.

    Encore une fois, courage!

    RépondreEffacer
  12. @ Zoreille,
    Merci Amie Zoreilles, hé oui, la pluie a finalement cessée, le ciel est presque bleu ce matin, le vent est tombé.
    Chez nous, à part le puits qui déborde au sous sol, c'est correcte. Mais , un peu partout, c'est la désolation, des propriétes qui n'ont plus d'accès à la route, des parties de terrains renduent dans le fossé, des ponceaux qui n'ont pas tenus le coup et ont été emportés, entre autre, un chemin secondaire est coupé.
    L'heure est au bilan. L'eau se retire lentement, mais surement.
    J'essai de prendre des photos dans la journée mais avec mon problème avec les odeurs, je ne suis pas certain de pouvoir utlilser ma caméra, à cause de tout le sel qu'ils mettent sur la route.

    RépondreEffacer
  13. C'est terrible, ce que tu nous racontes là... Prends soin de ta santé, c'est ça, le plus important, à court terme. Après, tu verras.

    RépondreEffacer
  14. @ Zoreille,
    Merci, la vie reprend son cours.

    RépondreEffacer
  15. Barbe Blanche,

    J'ai presque envie de te demander quel est le sentiment le plus fort dans des moments pareils: la crainte, la révolte, le sentiment d'impuissance, la compassion?

    RépondreEffacer
  16. @ Jackss,
    Je te dirais, le sentiment d'impuissance et la compassion.
    Pour ce qui est de la révolte, j'ai depuis longtemps compris qu'il ne sert à rien de se révolter contre la nature, elle nous lance parfois des messages qu'il est préférable d'essayer de comprendre, plutôt que de les ignorer et de se révolté, dans ce cas, pour moi, la révolte n'apporte rien de bon.

    RépondreEffacer