mardi 7 décembre 2010

De l'horreur à l'innondation...

Si on compare les images que j'ai pris en été, avec celles que j'ai emprunté au journal local de Grande Vallée, Le Phare, c'est assez saisissant comme différences.

C'est le gouvernementeur fédéral qui vas être content, il n'aura pas bien longtemps à attendre, avant qu'il n'y ai plus de quai, à Grande Vallée, puisque la nature vient à la rescousse.

Je vous laisse avec les photos, elles parlent d'elles même.
















3 commentaires:

  1. Je suis encore toute secouée des images présentées au Téléjournal et....tu en rajoutes!
    Vraiment impressionnant, terrifiant même parfois les éléments qui se déchaînent.
    Et dire qu'à l'été j'ai passé des moments extraordinairement doux dans ces mêmes lieux.
    Bon courage fiers gaspésiens!

    RépondreEffacer
  2. Rien à ajouter, je reprends les paroles de Marico : « Bon courage fiers Gaspésiens ».

    RépondreEffacer
  3. @ Marico,et @ Zoreilles,
    La Gaspésie, les Iles, la Côte Nord, les régions côtières, l'été etla plupart du temps, c'est presque le paradis.
    Quand viennent les grandes marées, doublées de grands vents, comme ce 6 décembre, alors, là, c'est le festival de l'eau qui vole, de l'eau qui danse, l'eau qui prend toute la place.
    Il y a des années, où lors des grandes marées,c'est plus tranquille,ce n'est pas toujours comme cette année, mais ce genre d'évènement arrive de temps à autre.
    Il faut alors vivre avec ou déménager.

    RépondreEffacer