vendredi 14 septembre 2012

De retour sur la côte nord...

Nous avions
quitté 
Havre St-Pierre depuis peu,
que 
déjà,
nous nous
arrêtions
pour 
croquer
ces beautés
presque
irréelles...











                                                Est ce le cerveau du Québec?







                                                 Comme chez nous...



                                                  Un dernier coup d'oeil, avant de reprendre
                                                 la route.
                                                   Nous sommes presque arrivés
                                              à Rivière aux Tonnerre...

14 commentaires:

  1. Magnifique Barbe blanche! Je sais que j'utilise le mot un peu trop souvent mais que dire? Quelle paix! Et plus tu vas vers le sud plus le paysage commence tranquillement à ressembler à la Côte-nord que je connais. Les épilobes, les plages avec rochers, que de souvenirs!

    Bonne fin de semaine... en Gaspésie:-)

    RépondreEffacer
  2. @ Lise,
    Je suis tombé sur le cul, quand j'ai vu ça, c'est tellement beau, je ne savais pas que de telles beautés étaient ici, chez nous.
    Je me suis fais plaisir, j'y suis resté un bon bout de temps, jusqu'à ce que quelqu'un arrive avec un chien, alors, je suis parti, à contrecœur.
    Mais, d'autres beautés nous attendaient, juste un peu plus loin...

    RépondreEffacer
  3. Ah! Moi si quelqu'un était arrivé avec un chien je serais restée, étant une amoureuse des quatre-pattes. Mais je connais ton problème avec les allergies, alors je comprends.

    Je te comprends aussi d'être tombé sur le euh..derrière :-), c'est beau à un point indicible! Les citadins nés dans le béton n'y verraient que de la roche (beurk), pas de restaurants à leur goût, pas de boutiques chics où gaspiller leur argent. C'est plate! Ils ne voient pas la beauté, ne sentent pas la pureté de l'air, n'entendent pas le silence (ni toi ni moi il faut dire, pour cause d'acouphènes) car pour eux l'absence de bruits, la solitude doit leur sembler insupportable.

    Je dis ça mais bon j'exagère, je sais très bien que certains touristes Montréalais seraient absolument sous le charme. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.

    RépondreEffacer
  4. @ Lise,
    Un touriste Montréalais, qui saurait apprécier toutes ces beautés,toi et moi en connaissons au moins UN...
    Mais, comme tu le dis si bien, pour la majorité des citadins, quand il n'y a pas de béton, ils s'ennuient à mourir...
    J'en ai même entendu un, qui proposait de réparer le trou du rocher Percé avec du béton, ben là, j'ai ri,mais ri, à en avoir mal aux cotes.

    RépondreEffacer
  5. Réparer le trou du rocher Percé avec du béton; ou tu veux faire de l'humour Barbe ou bien ce touriste était lui..vraiment bouché!

    Elle est bonne!!!

    :-)

    RépondreEffacer
  6. Barbe, le touriste Montréalais, Crocomickey pour ne pas le nommer, adorerait en effet, aucun doute! Mais ce n'est pas un Montréalais de souche...il faudra trouver quelqu'un d'autre...un Montréalais pur et dur ennemi de tout ce qui vit hors "cité civilisée".

    Bon là c'est moi qui fait de l'humour, mais bon je sais que ça te fera sourire. On est bien ici ♥

    :)

    RépondreEffacer
  7. @ Lise,
    Je t'assure, que c'est la vérité, à la jeune guide de parc Québec qui expliquait que le rocher percé perdait des tonnes de roches chaque année et que dans un avenir lointain, il serait disparu, le touriste montréalais a proposé de réparer le rocher avec du béton, aussi vrai que je t'écris en ce moment.
    J'en ai de la difficulté à ne pas en rire , encore aujourd'hui.

    RépondreEffacer
  8. @ Lise,
    Ben, là, tu marques un point, notre montréalais en est un d'adoption, ça ne compte donc pas.
    Il nous faudra donc en chercher un vrai de vrai, qui va être capable de s'apercevoir qu'il y a de la vie hors de son île.
    J'y renonce, cela va nous coûter trop cher en détective.

    RépondreEffacer
  9. Barbe,

    oui l'érosion aura raison un jour du rocher percé, alors je te crois.

    Toi tu marques deux points1!!

    RépondreEffacer
  10. @ Lise,
    Je crois ne plus être là, quand ce jour va arriver...

    RépondreEffacer
  11. Et moi j'espère avoir la chance d'aller le voir de mes yeux ce beau rocher percé avant qu'il ne s'effondre. J'ai ri aussi de ton anecdocte ,plus rien ne me surprend.Je suis moi-même assez gaffeuse au naturel voilà peut-être une des raisons pour quoi j'aime tant rester seule dans ma nature.Les bêtises que je dis je suis seule àles entendre car des fois il m'arrive de parelr seule hihi!! Merci pour ces belles photos,c'est grandiose!Tu sais moi les petites roches,les gros rochers ça me fait plein de petites joies à l'intérieur. Bon Dimanche Barbe Blanche à la prochaine!

    RépondreEffacer
  12. @Étoile

    Moi aussi je parle toute seule; pire je parle à mon chat et suis persuadée qu'il me comprend...

    RépondreEffacer
  13. @ Étoile,
    Pour venir le voir avant qu'il finisse de s'effriter, tu as encore pas mal de temps, ce n'est pas demain la veille qu'il laissera tomber sa dernière pierre.
    J'aine aussi les roches, de toutes les grosseurs et de toutes les couleurs, je leur parle à elles,ainsi, lorsque des gens me voient faire, ils sont sur que j'ai une fêlure au plafond,et moi, je ris dans ma barbe, dans tous les sens de l'expression...

    RépondreEffacer
  14. @ Lise,
    Tu parles à ton chat, il a plus de chances qu'il te réponde que mes roches...
    Parfois, je cause avec les oiseaux...

    RépondreEffacer