mercredi 19 septembre 2012

Bord de mer de toute beauté...

Après 
avoir admirer
les photos,
voici, 
une
présentation animée. 
                                                  Visionnez en grandeur moyenne,
                                              il y a un certain tangage que je n'ai pu enlever.

6 commentaires:

  1. Le chant des vagues, les goélands en harmonie; un paradis oui. Et ces plages rocheuses, typiques de la Côte-Nord, qui peuvent sembler rébarbatives à tant de gens, je confirme pour moi aussi c'est un paradis.

    Septembre enfin, de l'air respirable à Montréal; je n'en pouvais plus de la maudite canicule que nous avons eue quasiment tout l'été. Je me sens revivre, vraiment!

    Mille mercis Barbe!

    RépondreEffacer
  2. Pour moi qui adore les rochers,je suis pour une fois sans mots .Et,crois moi ça c'est pal rare.Merci Barbe Blanche.

    RépondreEffacer
  3. @ Lise,
    En photos, elle est belle, mais, les photos ne donnaient pas l'ambiance que donnent les vagues qui caressent le rivage, les oiseaux qui chantent et toute la chaleur qui émane de ce paradis.
    Cette chaleur de bord de mer, n'a rien à voir avec la chaleur de béton du centre ville de Montréal...

    RépondreEffacer
  4. @ Étoile,
    Imagines seulement, comment j'étais, là, tout près,
    ébahie, les yeux jamais assez grands pour tout voir, il fallait que je le prenne en mouvement, pour lui rendre justice.
    je suis encore sous son charme.

    RépondreEffacer
  5. Barbe,

    tes photos pour moi rendent bien réelles ton émerveillement car la Côte-Nord, même si je suis partie depuis longtemps, est toujours bien vivante dans mon coeur.

    D'ailleurs cet été quand la chaleur humide me donnait mal au coeur, spécialement debout dans un autobus à l'heure de pointe, avec 35-40 degrés humidex, je m'accrochais en fermant les yeux et m'imaginais à Baie-Comeau sur la plage, ou me promenant dans les sentiers forestiers. Ça m'a aidée bien souvent car parfois le moment présent (si cher aux adeptes "new age") on (moi si tu veux) préfère ne pas le vivre...

    :)

    RépondreEffacer
  6. @ Lise,
    S'évader, sur les plages de notre enfance, permet souvent, de passer par dessus les difficultés de l'adulte que nous sommes devenus (es).
    Les plages de la côte nord, sont tellement belles, qu'elles sont un vrai réconfort pour l'âme.

    RépondreEffacer