dimanche 27 novembre 2011

Une douche naturelle..

Elle descent du cap,
avec détermination,
                                                                         elle a navigué
longtemps,
toujours à l'ombre,
elle sort
au grand jour,
elle est cristalline
et bien
froide.
                                                           Elle fait une légère pose,
                                                    dans ce bassin où il est possible
                                                    de se baigner.
                                               L'eau y est vivifiante à souhait.Elle réveille magistralement.
                                                        Elle a traversée nombres de sous bois,
                                                  elle a gardée jalousement,
                                                  toute sa fraîcheur ,
                                                 puis elle s'est mise à dévaler
                                                 cet escarpement rocheux,
                                               rencontrée quelques amis en route,
                                              se frayant un chemin entre les cailloux,
                                                 pour finalement rejoindre sa grande amie,
                                              la mer...
                                                     Pour venir la rencontrer,
                                               il nous faut tout autant de détermination,
                                                      marcher, longtemps, parfois sur le sable,
                                               parfois sur les roches, même grimper au cap,
                                              là où c'est possible,
                                                 et parfois, si nous n'avons pas vérifier la marée,
                                               c'est les pieds dans l'eau, que se poursuit
                                              à l'occasion notre retour...
C'est bien beau, en photo et en paroles,
Regardez la maintenant,
compléter sa route jusqu'à sa destinée...
Soyez assurés, qu'après s'être plongé ici,
l'eau du Golfe St-Laurent semble chaude.
Vous pouvez me croire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire