mercredi 16 novembre 2011

Parc Canada, suite et fin.

Au commencement était l'ordure,
et depuis, plus rien
n'est pareil.
                                                       Le paysage est profané,
                                               des installations inappropriées , n'étant nullement
                                              représentatives de la vie passée,
                                               font leur apparition à différents endroits..
                                            parc canada, refait l'environnement,
                                           tente de faire croire aux visiteurs,
                                           que les gens qui vivaient ici, avaient les moyens
                                           de s'offrir, toutes sortes d'artifices.
                                                    Des barrières partout,
                                                des infrastructures en bois traitées,qui empoisonnent
                                            la faune et la flore, faisant ainsi, fi du soins que portaient
                                           les habitants d'ici, à leur habitat locale.
                                                  parc canada va même jusqu'à refaire l'histoire,
                                           à rebaptiser les lieux,juste pour être à la mode.
                                          
                                                           De l'asphalte jusque sur la grève,
                                                     ben là, il y a des maudites limites.
                                                                      Supposément ,
                                                       " le Mandat de Parcs Canada"
                                                                        est


"Au nom de la population canadienne, nous protégeons et mettons en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada, et en favorisons chez le public la connaissance, l'appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l'intégrité écologique et commémorative pour les générations d'aujourd'hui et de demain."

Pas de dénaturer les sites où ils s'installent.


Les textes entre "guillemets", proviennent du site web de parc canada.

9 commentaires:

  1. Protégeons le patrimoine naturel, tel est notre culture.
    S.V.P. SUIVRE LE BÉTUME!

    RépondreEffacer
  2. @ Le factotum,
    Et surtout, assurons nous d'effacer toute traces du passage humain...

    RépondreEffacer
  3. "Assurer l'intégrité écologique et commémorative pour les générations d'aujourd'hui et de demain". La dénature m'inquiète, je perds la foi. La mode comme vous dites,d'après moi est l' invention absurde et si éphémère qu'on en oublie l'essentiel. L'histoire se répète trop souvent,on se bande les yeux pour ne pas voir ce qui est. Une chance qu'il y a des gens comme vous pour nous garder "allumé". Merci!

    RépondreEffacer
  4. @ Étoile,
    Pour justifier et vendre leur projet,ces gens avaient promis des emplois qui ne sont jamais venuent.
    Ils ont déporté inutilement des centaines de personnes, en leur volant leur propriétés, pour par la suite, faire disparaitre la plupart des traces des habitants du territoire de la pointe de Forillon.

    RépondreEffacer
  5. Je me souviens de cette merde fédérale ! PET pi ré PET !

    Quasiment impensable de faire une chose pareille aujourd'hui quoique pour du gaz ou des minéraux, on ne sait jamais ....

    RépondreEffacer
  6. Ce qu'on a fait au parc Forillon, c'est terrible, comme ce qui s'est fait ailleurs aussi, les exemples ne manquent pas. Je pense entre autre (chez nous) à la Forêt enchantée, à Ville-Marie, au Témiscamingue, maintenant devenue inacessible depuis que Parcs Canada a pris ça en charge, il faut payer pour y aller. Mon conjoint, qui est natif de là, s'est juré que jamais il n'allait payer pour aller revoir la forêt de son enfance. Surtout pas le fédéral.

    Je comprends ta rage, ta peine, quand on lit des phrases creuses sur nos terres, qu'on profane un lieu si beau avec des mots et des anachronismes qui ne respectent rien du tout. On dirait que ça a été pensé par des extra terrestres, ça n'a rien de sensible ni de chaleureux ni d'humain.

    @ Crocomickey : Ne les sous-estime pas...

    RépondreEffacer
  7. @ Crocomickey,
    Tu as surement remarqué, que sur la première photo, il y a un espace juste avant le nom de pet, c'est que j'au dû enlever une erreur qui s'y était glissée.
    Aujourd'hui, comme hier, ils sont capables du pire, et ils ne s'en privent pas, juste à regarder les quais qui disparaissent les un après les autres, leur façon hypocrite de changer l'histoire, pour la mettre au gout du jour, et ainsi de suite...

    RépondreEffacer
  8. @ Zoreilles,
    Comme je comprends ton conjoint, je fais la même chose à forillon, je m'y rend, tôt le printemps, ou tard l'automne, quand les percepteurs n'y sont plus.
    Ils ont endormis la population avec de belles promesses qui jamais ne se sont réalisées.
    Ils ont même poussé l'effronterie, jusqu'à demander, à un ancien citoyent de ce secteur, de revenir habiter la maison ancestrale, histoire de divertir les visiteurs.
    C'est à mon avis, du mépris innacceptable et un manque flagrant de savoir vivre.
    C'est un comportement honteux...

    RépondreEffacer