vendredi 8 avril 2011

papillons, au jardin botanique de Montréal.

Charmant spécimen, qui lorsque nous le regardons
sous des angles différents, change de couleurs...
                                          Ces différentes couleurs ne nous sont pas adressées,
                                          ce sont, ses méthodes de séduction...                                        
 


                                         Voici, un charmant spécimen, qui a su résister
                                          à toutes mes tentatives pour l'enjôler et l'amener
                                          à m'ouvrir son coeur et me présenter ses charmes...

                                          Il est d'un jaune tout à fait délicieux.

                                          Cet individu, d'une blancheur virginale, fut tout aussi
                                          hermétique à mes avances...



À suivre, d'autres merveilles bientôt sur cette page...

9 commentaires:

  1. Merci pour cet avant goût de l'été. Je peux sentir les fleurs et surtout, la chaleur!

    RépondreEffacer
  2. Nous sommes gâtés, je te dis un gros merci. Et mon préféré de cette deuxième série, c'est celui qui est fait tout en dentelle...

    RépondreEffacer
  3. Merci cher Barbe blanche de me rappeler notre visite aux papillons du Jardin Botanique. Une idée géniale que d'intégrer les papillons aux fleurs et aux plantes! L'an prochain, c'est dit, j'y retourne!

    RépondreEffacer
  4. J'aime bien celui qui a su résister ...
    Je ne comprends pas pourquoi !!!
    Toi, l'irrésistible parmi nous ... ha.ha,ha,

    RépondreEffacer
  5. @ Virginie,
    Respires en une bonne bouffé, je te promes les fleurs pour bientôt, elles étaient superbes, mais certaine,étaient un peu trop odorante pour moi...
    @ Zoreillez,
    Celui en dentelle, j'ai travaillé fort pour lui broder ses ornements d'apparats...
    @ Marico,
    Je suis convaincu que tu as su profiter au maximun de ta visite au jardin envahi de papillons...
    @ Le factotum,
    Je ne m'explique pas son entêtement à me tenir tête...
    Il est magnifique en vol, mais il était toujours hors de portée, comme si il voulait préservé son intimité...

    RépondreEffacer
  6. La prochaine fois que tu viens en ville, préviens-moi. On pourrait aller prendre un bon pot ensemble et placoter à n'en plus finir !

    RépondreEffacer
  7. @ Croco,
    Je prends acte de ta proposition et je la seconde...
    Bon dimanche...

    RépondreEffacer
  8. j'aime et je me souviens .. jusqu’à la prochaine fois ..merci, marianne

    RépondreEffacer
  9. Anonyme Marianne, bienvenue dans mon jardin, sois y bien à ton aise, et reviens aussi souvent qu'il te plaira...

    RépondreEffacer