mercredi 13 avril 2011

Orignal perdue sur les glaces.

Pour cette vidéo, mon zoom était continuellement à sa puissance maximum,
l'image bouge un peu beaucoup merci,
alors, prenez une gravol et bon visionnement...


La visiteuse, par moment, semble inquiète, se ressaisie repart de plus belle,
elle change de direction à plusieurs reprises,
et finit par se retrouver en lieu sur, sur la terre ferme,
à l'abri des prédateurs, elle a trouvé refuge aux abords de Forillon...

6 commentaires:

  1. Mais quel film, Barbe blanche... J'en reviens pas. J'ai été inquiète tout le long... C'était un film à suspense!!! La glace pas solide, à l'eau claire partout de chaque bord, elle semblait affolée, même jusque dans sa démarche et puis à bout de fatigue, elle calait dans la neige...

    T'aurais voulu « stager » ton film que t'aurais pas fait mieux.

    Mais c'est une pure merveille, ce film-là? Surtout quand on sait que ça finit bien. J'ai tellement eu peur. Pauvre tite mère...

    Bravo Barbe blanche!

    RépondreEffacer
  2. @ Zoreilles,
    Le suspense était présent tout au long du périple de la pauvre bête, elle semblait égarée, à tout moment, elle arrêtait pour semble t il faire le point et choisir la direction à prendre, elle a changé sa course plusieurs fois, mais il y avait une constante dans sa démarche, elle allait toujours plus vers le large, c'est une fois rendu au bord de la glace, qu'elle décidat de tournes vers l'ouest et de se rendre enfin sur la terre ferme, juste à l'extrémité de la pointe de Penouille...
    Une histoire qui finit bien,j'en suis tout aise, si elle avait mal tournée, je n'aurais pas publiée, incapable de supporter...

    RépondreEffacer
  3. Barbe blanche, je voulais te dire...

    T'as eu de la belle petite visite hier soir sur ce billet, de la petite visite de rien du tout, la plus petite membre de ton fan club : 2 ans!

    On gardait notre petite-fille, Félixe. On jouait dehors après souper et je racontais à Crocodile Dundee que mon ami Gaspésien avait fait un film épatant, etc.

    Tout à coup, la petite dit : « Moéssi veux voir l'orignal marche dessus la glace » alors après son bain, on s'est tous plantés devant l'ordi, on est venus chez toi, sous ce billet, voir ton beau film qui finit bien...

    Crocodile Dundee était vraiment épaté. Il dit qu'il a déjà eu connaissance que ça se terminait pas aussi bien chaque fois comme dans ton film... Une fois, sur le lac Kipawa, au printemps, il a vu deux orignaux morts, probablement que la glace avait cédé...

    Et la petite, elle, a eu peur tout le long mais elle était captivée totalement. Elle disait « Ah non, pas tomber, non pas tomber » et elle a été aussi soulagée que nous quand ça s'est bien terminé.

    T'as 3 nouveaux membres abitibiens dans ton fan club : Crocodile Dundee, Félixe et moi. Moi, ça fait plus longtemps qu'eux autres par exemple!

    RépondreEffacer
  4. @ Zoreilles,
    Merci, MERCI de me raconter un si beau moment,
    je suis comblé, trois nouveaux admirateurs, et d'une si grande qualité, le grand père et la petite fille, complices de grand maman, wow,
    Je te confirme, que tout au long de se périple, j'espérais qu'elle s'en sorte, mais à quelques occasions, la crainte de la voir couler au fond était bien présente, surtout, lorsqu'elle s'approchait de trop près du bord de la glace, à quelques reprises,elle tonbait, et de la distance où nous étions, au début, nous étions certain qu'elle avait coulé, mais non, elle se relevait et continuait.
    J'ai prisdes images des deux côtés de la rivière, et quel soupir de soulagement, lorsqu'elle a enfin atteint la terre ferme...

    RépondreEffacer
  5. @ Zoreilles, il me fait vraiment très plaisir de remettre à la grande Félixe, le certificat de la plus jeune et la plus allumée des membres du club de mes admirateurs...

    RépondreEffacer