samedi 16 avril 2011

Fonte des neiges, printemps 2010...

Le printemps venu,
 la neige sait que ses heures sont comptées...
                               
                                          Elle fond à vue d'oeil, et  prend le chemin
                                          vers les rivières...
                                           Bientôt, les sentiers forestiers seront secs,
                                           il sera alors, possible d'y circuler en toute tranquillité...


                                          D'ici là, la neige diminue et l'eau s'écoule en cascades,
                                          jusqu'à rejoigne la rivière qui la conduira à la mer...                                    
Suivons là, se faufilant tantôt au grand jour,
tantôt à l'abri des regards , glissant doucement
sous la couche de neige qui tente de résister
 à son destin... 

2 commentaires:

  1. Encore un rêve en devenir. Dire que j'ai pu rouler en vélo 78 kilomètres, samedi passé. Impossible aujourd'hui avec la neige qui est tombée.
    M'enfin, ce n'est que partie remise.

    RépondreEffacer
  2. @ Le factotum,
    Ce sont les plaisirs du printemps, un jour le soleil, on se met à rêver que le beau temps est de retour pour de bon, le jour suivant, la neige vient éteindre nos illusions,mais, au bonheur, elle ne dure pas...
    Ici, j'ai déjà vu tomber une petite bordée de neige le jour de la fête des mères, alors, armons nous de patience...

    RépondreEffacer