dimanche 26 février 2012

Passer du printemps à l'hiver, au printemps.

Les
dernières
images
de 
cette
quête
presque
maladive
pour
trouver
des 
glaces
sur
l'eau.
ont
été
enregistrées
à
                                                  Je me
                                                            croyais presque
                                                                                    au
                                                printemps,   
                                                              tellement,                            
                                                    les
                                               rompis
                                                            flottaient librement
                                                        et se
                                                                  miraient
                                                                             dans
                                                         cette eau
                                                     calme et limpide.
                                                     mais,
                                                             nous étions
                                                        bien
                                                                en hiver.    
                                                        Les glaces
                                                   recouvraient les rochers,
                                                   de leur blanche
                                                     froideur,
                                                et la neige dessinait même
                                              des personnages
                                                  dans le cap
                                                 sur la gauche de la scène.
 


                                                      Il faudra
                                                attendre encore
                                                                     quelques
                                                   mois,
                                                        pour
                                                     que soient
                                                            libérés les crans...
                                                  Pour que les vagues reviennent balayer
                                               la grève.

5 commentaires:

  1. Nous vivons aussi dans ma région des périodes de gel dégèle et regèle bizzarre d'hiver cette année. Aujourd'hui nous avons toute une tempête c'est pas mal beau cette neige.Les photos sont très belles comme toujours. Ca fait déjà trois fois aujourd'hui que je vais déneiger l'entrée.Mon exercice sera fait pour la journée. Pour moi qui adore l'hiver j'en ai pour mon argent. Comme vous dites plus que quelques mois à attendre pour ceux qui sont impatients de voir le printemps. Merci pour vos photos et bon hiver!

    RépondreEffacer
  2. @ Étoile,
    Toutes ces photos, ont été prisent la même journée,
    mais, selon l'endroit où je suis pour les prendre,
    et le sujet traité, nous pourrions facilement croire,
    qu'il y a un décalage importent entre chaque prises.
    De la neige, il nous en est tombé tout un voyage,
    le samedi qui a suivi cette séance photographique.
    Bonne fin d'hiver, et que le printemps arrive vite, j'ai
    hâte.

    RépondreEffacer
  3. J'aurais pu continuer le titre de ce billet en y ajoutant, "en l'espace de quelques heures"
    mais, je trouvais que c'était un peu long comme titre.

    RépondreEffacer
  4. Ici, au Nord, un temps splendide, ensoleillé au possible. Tout est gelé.
    On est loin du dégel.Nous verrons l'eau dans deux mois seulement.

    RépondreEffacer
  5. @ Le Factotum,
    Ici, aussi,l'hiver bat son plein,
    comme à chaque année, il y a à l'occasion, un petit redoux
    qui permet de rêver au printemps qui nous reviendra, d'ici deux mois, deux mois et demi...
    En attendant, on ramasse la neige qui nous rend visite...

    RépondreEffacer