dimanche 26 février 2012

Les glaces ont enfin accostées...

Je 
continue
mon 
périple,
à 
la
recherche
de 
la
glace




.
J'arrive
à
                                                               et , enfin,
                                                            elle
                                                                est
                                                                     là.
                                                              À
                                                               perte
                                                                          de vue,
                                                      comme dans
                                                                      mes
                                                                            souvenirs
                                                 d'enfance.
                                                      Elles sont là,
                                                                    et en bonne quantité.

                                                            quelques crans,
                                                  peuvent encore,
                                                          se montrer la tête,
                                                      comme quand,
                                                    nous allions
                                                                    cueillir des mouques.
                                                      Jetant un oeil vers l'ouest,
                                                force m'est de constater,
                                                                   que,au large de
                                                     Pointe à la Frégate,
                                                                      tout est gelé.
                                                         N'écoutant que mon courage,
                                                     je file tout de go
                                                   vers le Nord Ouest,
                                                  et je me retrouve, face
                                                  à un désert de glace,
                                                       les blocs sont multitude,
                                                   ils sont de toutes les formes,


                                               et s'entassent
                                                               les uns sur les autres,
                                                   comme pour se réchauffer.


                                                       Nous étions en plein soleil,
                                                  quelque jours avant la tempête.
                                                        Le vent soufflait du nord,
                                                       et nous coupais en deux,
                                               une vraie belle journée d'hiver.
                                             

Aucun commentaire:

Publier un commentaire