jeudi 1 mars 2012

Sculptures hivernales

Au 
coeur
de
la
baie
de
Gaspé,
à
la
rencontre
de
la
rivière Dartmouth,
et
de
la
rivière York,
La
pointe de Penouille,
présente
les oeuvres de l'hiver.
 
                                               .Le froid, et son complice le vent, dessinent
                                              et sculptent, des formes vivantes,
qui changent de visage, 
selon l'angle d'observation
du spectateur.
                                                           Leur actions combinées,
                                                   forment de
                                               jolies dentelles, à la rencontre
                                                    de l'eau
                                                                 et
                                                    de la glace.
                                                   
                                                    tout en dessinant sur la neige,
                                                    la direction emprunté par la brise hivernale.
                                                  Au pied du cap de Penouille,
                                              ce sont des personnages mystérieux
                                                    qui y prennent forme
                                                 et qui surveillent le large.

                                                    Tout le long de la plage, nos artistes
                                               s'amusent à orner
                                                   les multiples pièces de bois
                                              qui dépose la marée quotidienne.                                            
                                                        Comme, il leur est
                                                 impossible
                                                          de
                                                     demeurer
                                                            invisibles,
                                                                   nos
                                                                     amis
                                                           prennent
                                                                             un
                                                               malin
                                                                         plaisir,
                                                                    à
                                                                                laisser
                                                                    leurs
                                                                         images,
                                                      s'imprimer
                                                  sur
                                                      ces
                                                 éphémères
                                                          pages
                                                        Ils aiment,
                                                     nous présenter
                                                 leur préférence
                                                              culinaire,
                                                     comme ici,
                                                            une
                                                                   glace à la vanille...
                                                                        Ils profitent
de la présence
des différents
éléments
de la
nature,
pour
multiplier
les formes
de
leurs
oeuvres.


La force créatrice 
du vent,
s'observe
à chaque détours. 
                                                 Lorsqu'il y a
                                                            nous montrent,
                                                    en premier,
                                                      leur
                                               côté à l'ombre,
                                                    il est agréable,
                                                 d'aller voir,
                                                            l'autre face,
                                                      tourné vers
                                                                     la lumière.

                                                    Je regarde la côte se perdre,
                                                là bas, dans l'infini du large                                             
                                                        et je reviens sur mes pas,
                                               la ballade tire à sa fin.
                                            Je rentre dans mes terres...  
                                     

4 commentaires:

  1. De bien belles congères sculptées par le vent.
    Visages fantasmagoriques...
    Une bien belle randonnée!

    RépondreEffacer
  2. @ Le Factotum,
    C'est bien pour dire, ce qu'un peu de neige, du vent et la lumière et la chaleur du soleil peuvent faire, tous ensemble...
    Il faut vraiment être à la bonne place au bon moment, sinon...

    RépondreEffacer
  3. J'aime beaucoup ces visages sur la neige. Une glace à la vanille où une bonne meringue à tarte au citron miam! merci Barbe Blanche.

    RépondreEffacer
  4. @ Étoile,
    Ces deux visages, ce sont M.Penouille et Mme Gaspésie,ils nous rendent visite à l'occasion, alors, nous leur offrons une glace à la vanille avec comme tu as si bien dit,une tarte au citron bien garnie de meringue...
    Ils en raffolent...

    RépondreEffacer