samedi 28 avril 2012

L'horizon est complètement bouché...

Ce furent 
tout d abord,
les montagnes
qui s'effacèrent,
                                                        plus loin,
                                              au bord de la mer,
                                             c'est l'horizon, qui s'estompait,
                                                     pour voir net,
                                              il fallait, regarder tout près,
                                                     et même là, les mares d'eau, où nous pêchions
                                               la poule d'eau, s'embrouillent,
                                                   même la grosse roche
                                                qui nous a vu pêcher
                                              tant et autant
                                              de crapauds  de mer,
                                             se fait plus discrète, elle se réfugiait
                                           dans les profondeur pour éviter
                                           d'être effacer elle aussi.                                        .
                                                   Ce qui restait du village,
                                                depuis la dernière période de brouillard,
                                               continue de disparaître,
                                                  il s'efface un peu plus, et un peu plus vite.
                                                    La dernière maison qui jusque là avait résister,
                                              est disparue complètement dès que j'eu
                                             enregistrer sa dernière apparition.
,
                                               Le brouillard a tout englobé, le village en entier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire