jeudi 12 avril 2012

Chute éphémère...


Elle attire l'attention des passants,
à chacune de ses
manifestations.

10 commentaires:

  1. C'est si beau une chute.Les couleurs qu'on y voient et la douce musique qu'on entends. Prêt de chez-moi il y a aussi un chute. Y paraît que la surface est douce comme des fesses de bébé car plusieurs personnes aiment y glisser. Moi je préfère aller la visiter en hiver.Il n'y a pas de monde,la grande paix et les couleurs sont superbes dans les bleus et roses. Bonne journée Barbe Blanche et merci!

    RépondreEffacer
  2. Aussi magnifique pour les yeux que pour les zoreilles!

    Non mais t'sais? Les dentelles de gel et de givre qui accompagnent la chute dans sa glissade... Et ce bruit qui m'enchante. Je passerais la journée là si je pouvais!

    Merci pour cette pause santé. C'est beau, ton pays, Barbe blanche, et tu le mets tellement en valeur.

    RépondreEffacer
  3. @ Étoile,
    Elle est bien discrète, cette cascade, il faut lui prêter attention, pour l’apercevoir,et aussi, rouler lentement, elle borde la route,à l'occasion.

    RépondreEffacer
  4. @ Zoreilles,
    Dans les dentelles, j'y retrouve tellement de farfadets,qui sourient aux passants,et qui nous invitent à s'arrêter ne serais ce qu'un instant,certains chantent même pour mieux nous séduire...

    RépondreEffacer
  5. Bonjour Barbe Blanche!
    Quelle musique à mon oreille, on ne s'en lasse pas. Ces merveilles de la nature me fascinent. Comme de de la fine dentelle brodée pour le plaisir des yeux et de l'âme. Ces beautés naturelles nous invitent au silence et nous changent de l'agitation quotidienne. Votre réponse à Zoreilles est pleine de poésie. Merci de partager avec nous.
    Bonne journée!

    RépondreEffacer
  6. @ Canneberge14,
    Il est très facile, de se laisser entraîner,à la rêverie, devant ce joyaux de la nature, tellement, que lorsque passe une voiture, nous faisons immanquablement, un sursaut, comme lorsque quelqu'un nous réveille brusquement...

    RépondreEffacer
  7. @ Spécialiste de l'éphémère,
    Je vais tenter de contacter, l'orchestre symphonique de l'Estuaire (O.S.E.), et leur proposer le contrat...

    RépondreEffacer
  8. Barbe Blanche

    Avec un petit rien du tout, une merveille de la nature, tu as su faire un belle réalisation. Je dois louer ton talent de cinéaste, ton sens du suspense. C'est vrai. J'ai été séduit, émerveillé en étant curieux de voir la suite. La caméra descend doucement pour donner de plus en plus d'ampleur à ce qui paraissait à l'origine qu'un tout petit ruissellement de rien du tout. Et finalement la finale dévoile la finesse de l'oeuvre d'art.

    Ton regard est riche et tu sais nous le faire partager. Mère nature a tout pour nous fasciner. Et il est rare qu'on réalise la réelle fascination qu'elle inspire. Merci de nous le faire partager.

    RépondreEffacer
  9. @ Jackss,
    Ce que peut faire, parfois, une caméra...
    Quand la nature offre de tel spectacle, il m'est impensable, de l'ignorer et faire comme si il n'y avait rien là.
    C'est à mon humble avis, l'expression, de l'immensément grand, qui se laisse admirer, dans cet humble ruissellement qui origine de la fonte des neiges.
    Il me fait grand plaisir, de présenter mes maladroites réalisations.
    Qu'elles vous plaisent, me rend tout aise, comme le disait si bien, La Sagouine...

    RépondreEffacer