mardi 6 septembre 2011

il ventait ce jour là, à Cap des Rosiers

Les grands spécialistes en météo,
 nous annonçaient,
une tempête
à tout casser.
                                                            Irène devait tout briser sur son passage.
                                                        Mais, par chez nous,
                                             les seules Irène que nous connaissons,
                                             sont de très bonnes personnes,
                                            elles sont incapable de casser
                                            quoi que ce soit.

                                                          Bien sur, elle est passée,
                                                      elle a soufflée un peu,
                                                   a fait déferler quelque vagues,

                                                          ah mais, rien pour s'énerver,

                                                         juste assez, pour être prudent,
                                               c'est sur, ce n'était pas une journée pour se balader
                                                en mer.
Nous sommes bien sagement resté sur la grève,
nous voyons bien, que quelque vagues s'en viennent.
                                                 Elles se préparent la bas, au large.





                                                       elles déferlent sous le vent qui se lève,

                                                          elles préparent l'arrivée de vagues
                                              plus importantes.

Mais ça, c'est au prochain billet.

4 commentaires:

  1. @ spécialiste de l'éphémère,
    Irène, en Gaspésie, n'est pas peureuse, elle est douce et tendre, elle aime fêter et avoir du plaisir, pas briser autour d'elle.
    Il y a telement de Irène par chez nous, elles nous ont protégées de la tempête à leur Matronyme...

    RépondreEffacer
  2. @ Crocomickey,
    De charmantes vaguelettes, annonciatrice de vagues plus intéressantes,
    Mais ça, c'est au prochain billlet..

    RépondreEffacer