dimanche 25 septembre 2011

Irène en mouvement...

Attachez vos tuques,
on lève l'ancre
pour un petit voyage
en mer.

10 commentaires:

  1. Splendide vue avec le phare de Grande-Vallée en arrière-plan! Ces images sont d'une grande sérénité mais on peut également y sentir toute la puissance contenue de La Mer...

    Merci pour ce moment de grandeur partagé!

    RépondreEffacer
  2. @ Nyctale,
    Il est beau, n'est ce pas, le phare de.....
    Cap des Rosiers...
    Ces images ont été prises, à la sortie de Forillon, juste en entrant au Cap des Rosiers.
    À la dernière minute, on apperçois un phoque qui se montre la tête...

    RépondreEffacer
  3. Oups! Haha! Mais oui bien sûr :) Comment n'ai-je pu le reconnaître au premier coup d’œil ce ce phare superbe que j'ai visité il y a si peu de temps!

    Ah mais oui, je la vois cette mignonne tête de phoque! Un p'tit curieux celui-là :)

    RépondreEffacer
  4. Très belles images! Je m'imaginais en kayak sur cette mer agitée!

    RépondreEffacer
  5. @ Nyctale,
    Mon petit doigt me disait aussi, que ce phare t'était familier...
    Pour ce qui est du loup marin, j'ai essayé à plusieurs reprises, de le prendre en photo à mainte reprises, mais à chaque fois,il plongeait, comme si il était gèné de se faire prendre en photo, alors, mine de rien, je l'ai attrapper en mouvement...
    Je voulais l'avoir en gros plan, mais il n'a pas voulu, et avec le vent...

    RépondreEffacer
  6. @ André Bérard,
    Sur cette mer , tu n'aurais pas eu besoin de pagayer, il t'aurais suffit de faire la vague...

    RépondreEffacer
  7. Pour la mer... Merci!

    Quand on voit les moutons au large, on se dit qu'on aime mieux être sur la terre ferme...

    Je pense que je l'ai vu, ton loup marin, et même deux fois, ça se peut tu? Vers la fin, à 4 m et quelques, t'as « zoomé in » à ce moment-là? Et vers 5 m 10-12 secondes...

    RépondreEffacer
  8. @ Zoreilles,
    Comme tu dis, quand roulent les moutons au large, je préfère mieux être sur le plancher des vaches.
    Il m'est arrivé, une fois,enfant,d'être au large et s'est levé, un fort vent de terre, mon frère ainé et deux de ses amis se sont mis à trois, sur les rames pour venir à bout de nous ramener sur la rive, je te dis, qu'il y avait tout un comité d'accueil qui nous attendait.
    Pour le loup marin, à la quetrième minute, nous en voyons un se laissant porté par la vague, c'est ce jeu de leur part, que je voulais prendre en photo.
    en filmant, j'espérais en attrepper un ou deux, sur l'écran de la caméra, je n'étais pas sur, mais en visionnant en plein écran, il est bien visible, il fait du surf sur les vagues...

    RépondreEffacer
  9. Magnifique! Tu ravives mon immense nostalgie de ton littoral. J'y étais il y a moins de dix jours et j'ai observé les effets de l'ouragan Maria devenu tempête tropicale. Être en mer doit s'avérer éprouvant dans ce temps-là, mais de la côte le spectacle est sans pareil. Jamais je n'avais observé autant de moutons. À des endroits, l'embrun balayait la route 132. Le tout sous un soleil éblouissant!
    Merci de prendre le temps de partager tout ça avec nous.

    RépondreEffacer
  10. @ Marico,
    Tu es donc passé sur les plains, ce chemin entre le cap et la mer.
    Hé oui, par fort vent, la mer veut aller faire une promenade sur la route.
    Le spectacle, vu de la rive, je ne m'en lasse jamais, il est tout le temps renouvelé, mais retourné sur l'eau par grands vents, merci, j'ai donné et on ne m'y reprendre plus...
    Il y longtemps que je voulais prendre des photos de ce phénomène, hé bien c'est maintenant chose faite et elles seront bientôt publier ici...

    RépondreEffacer