lundi 22 août 2011

Vestiges d'aujourd'hui.

                                                     Oeuvres des frères Bourgault,
                                                ces galets se  veulent représenter,
                                                la rencontre de Jacques Cartier
                                                avec les autochtones gaspésiens.
                                                      Ces sculptures furent misent en place,
                                                lors des célébrations du passage de ce Maloin,
                                              à l'été 1984.


                                                On remarque ici, que la croix plantée
                                           par Cartier, est toujours bien en place.

4 commentaires:

  1. Cette croix est l'originale ? J'imagine qu'on en a fait une copie comme on fait de bien belles antiquités de nos jours...

    J'ai effleuré les abords de la Gaspésie la semaine dernière. C'est une façon de parler. Je me suis rendu seulement jusqu'à Rivière du Loup. J'ai couché à Notre-Dame du Portage, à l'Auberge de la Mer. Le maire de l'endroit, Louis Vadeboncoeur est un ami d'enfance avec qui j'ai fait tout mes humanités classiques.

    J'ai toujours l'idée de me rendre jusqu'à Gaspé avant de quitter définitivement la Côte-Nord. Alors j'irai prendre en photo la croix de Jacques Cartier.

    RépondreEffacer
  2. @ Jackss,
    Mais bien sur, elle est originale,
    elle a été construite,au début des années 70, pour personnifier le passage de Cartier, lors d'un festival qui a durée environ une dizaines d'années, c'était, je te le donne en mille, le festival Jacques Cartier.
    Les historiens n'ont pas encore définis exactement où est débarquer le navigateur...
    Il y a aussi, une croix en granit qui a été érigée en 1934 pour souligner cette fois,
    le 400ième du passage de Cartier, elle s'est un peu promener, elle aussi, elle a dût laisser son emplacement original à un bar , le 1534...
    Elle est maintenant, érigée en face de la cathédrale de Gaspé.

    RépondreEffacer
  3. C'est fascinant de voir comme l'Histoire avec un grand H, ça reste toujours un peu flou à cause des différentes interprétations, ça déménage, ça se transforme et ça évolue au fil du temps...

    Merci pour la visite de cette croix « originale » moderne et des sculptures qui rappellent qu'avant que Jacques Cartier découvre nos Terres, elles étaient habitées depuis très longtemps par les Premières Nations.

    RépondreEffacer
  4. @ Zoreilles,
    L'histoire avec un grand H, c'est une histoire écrite par les vainqueurs, alors, ils se donnent le beau rôle, en taisant des grands pans de la vraie Histoire.
    La croix, elle est belle n'est ce pas...
    et les gros galets en fonte, npus montre un Cartier conquérant, alors que dans les faits, il aurait eu une sainte peur des sauvages qui venaient à sa rencontre en toute confiance, le peureux aurait fuit sur son bateau et se serait même éloigné de la rive pour se mettre hors de leur portée.

    RépondreEffacer