vendredi 5 août 2011

Contrôleurs routiers...

Mais, que surveillent ils comme ça?
Peut être qu'ils attendent de la visite...
                                                              Ils semblent très attentif
                                                      à tout ce qui se passe
                                                      autour d'eux.
                                                                                           
                                                  J'ai l'impression qu'ils commencent
                                          à s'inquiéter... Écoutons ce qu'ils se disent.
                                                         Je crois que nous avons de la visite,
                                            dit le premier,
                                                           Fais comme si de rien n'était,
                                                  on nous regarde...
                                            Répond l'autre.
                                                         Ils on l'air d'insister,
                                            ces gens pourraient
                                            nous laisser faire notre travail en paix...
                                                       Bon là, je vais leur faire un peu
                                                de diversion, juste pour voir leur réaction...
                                                       Je vais faire celui qui s'envole
                                                 et leurs cour après...
                                                 Je continue mon battement d'ailes,
                                                ils vont bien finir par comprendre,
                                                   nous sommes ici pour travailler nous...
                                                Notre travail demande toute notre attention,
                                              si il fallait qu'un accident arrive par notre
                                             manque de vigilance...
                                                Ce ne serait plus vivable ici,
                                          il y aurait des policiers partout,
                                         avec leurs sirènes tonitruantes,
                                        ce serait insupportable, avec nos acouphènes. 

22 commentaires:

  1. Des aigles à tête blanche qui nichent sur un pylône? L'Hydro va peut-être exiger un loyer?????
    Ils sont magnifiques et les commentaires me plaisent... Merci ;-)

    RépondreEffacer
  2. @ Marico,
    On peut dire qu'ils gardent un oeil sur leur environnement...
    Je me suis laissé dire qu'à hydro, il y a présentement un comité qui réfléchi là dessus...

    RépondreEffacer
  3. Ils sont magnifiques ces oiseaux, et quelles photos! Barbe Blanche tu as vraiment un oeil auquel rien n'échappe.

    Ils ont des acouphènes eux aussi? Les sirènes ça rend fou dans ce cas; ici à Montréal il ne se passe pas une journée sans en entendre: pompiers, polices, ambulances, je dois me boucher les oreilles absolument car les acouphènes s'accompagnent d'hyperacousie, ce que tu sais déjà.

    Il m'est arrivé une fois de laisser tomber un sac d'épicerie, dans lequel il y avait des oeufs, pour me boucher les oreilles au passage d'une sirène hurlante (c'est automatique, un réflexe que je ne contrôle pas). Je n'ose imaginer ce qui serait arrivé si j'avais eu un bébé dans les bras...

    Connais-tu un village qui se nomme Lac-des-Aigles (à cause de tes oiseaux), un endroit ravissant à mes yeux. J'y ai passé une année merveilleuse lorsque j'étais enfant (longue histoire)...

    RépondreEffacer
  4. @ Lise,
    Le réflexe de se boucher les oreilles, impossible d'y échapper, entendre les maudites sirènes avant tout le monde nous donne un air bizzard, avec les deux mains sur les oreilles, alors que personne ou presque autour n'entend rien encore.
    Il ya aussi un autre phénomène qui accompagne les accouphènes, la perte d'audition pour les notes hautes...
    Le Lac-des-Aigles, je ne connaissais pas, mais je connais le route pour y aller, et je compte bien m'y rendre la prochaine fois que j'emprunterai la 232...

    RépondreEffacer
  5. @ André,
    Merci, André, ton appréciation me touche beaucoup...

    RépondreEffacer
  6. J'emprunterais bien un de tes aigles pour venir bouffer la kliss de cigale qui me torture les oreilles depuis trois jours !!!

    RépondreEffacer
  7. Tu as raison Barbe Blanche car j'ai une perte d'audition pour les notes hautes, et pourtant les bruits trop forts me sont insupportables; pas seulement les sirènes mais aussi le maudit métro.

    Je n'ai aucune honte à me boucher les oreilles lors du passage d'une sirène. Oui les gens me regardent d'un air bizarre mais je m'en balance. Ils sont étranges ces Montréalais, capables de supporter le hurlement des sirènes mais torturés par le chant des cigales (clin d'oeil à Croco)...

    :)

    RépondreEffacer
  8. @ Crocomickey,
    Vous devenez légèrement violent mon ami,
    bon, lequelle préfères tu, le mâle ou la femelle???
    Mais, en attendant, je suggère d'essayer un merle d'amérique...
    Pauvre petite cigale...
    information de drenière heure, mes kâliss d'acouphènes ressemblent étrangement au chant d'un essaim de cigales...

    RépondreEffacer
  9. @ Lise,
    Que veux tu Lise, ils ne sont pas fait fort ces pauvres eux autre...
    Il faut essayer de les comprendre...
    Mais je dois dire, ici avec le vent du large, les cigales n'ont pas le temps d'atterrir, elles déquerpissent avec le vent...

    RépondreEffacer
  10. Hey est-ce que c'est dans mon coin de pays (entre Campbellton et Carleton?)??
    LAc-des-Aigles, je suis très surprise de voir ce nom (je connais bien, c'est pas gros mais c'est beau)

    RépondreEffacer
  11. @ Virginie,
    Les aigles haut perchés, c'est aussi dans ton coin, je ne peux te dire l'endroit exacte, mais je suis sur que si tu regardes bien la dernière photo, avec la croisée des routes tu sauras reconnaitre l'endroit...
    À Lac-des Aigles, je compte bien aller y tourner une de ces quatres, c'est sur la 232, que je connais...

    RépondreEffacer
  12. @Virginie

    Le monde est petit n'est-ce-pas? Lac-des-Aigles c'est un ravissant village très paisible (certains diraient plate et ennuyant à mourir) que j'adore. C'est dans le Bas-Saint-Laurent (Témiscouata), à mi-chemin entre Rivière-Du-Loup (superbe ville aussi) et le Nouveau-Brunswick, alors oui j'imagine que ce n'est pas loin de ton coin de pays...

    Je n'y ai jamais vu d'aigles mais beaucoup de martins-pêcheurs plongeant dans le lac: très impressionnant à voir!

    Bon dimanche!

    :)

    RépondreEffacer
  13. @Virginie

    Oups! Tu parlais des photos, pas du village. Mon neurone dort encore je crois...

    ;-D

    RépondreEffacer
  14. @ Lise,
    Tu es très bien réveillée,
    Virginie parlait bel et bien du village,
    les oiseaux, c'est moi qui commencé ma réponse avec ça...

    RépondreEffacer
  15. sorti escuminac direction nouvelle

    RépondreEffacer
  16. @ Andressa,
    Bienvenue,sur ma route, un petit sourire, de temps à autre, ça fait beaucoup de bien...
    Merci.

    RépondreEffacer
  17. sorti escuminac direction nouvelle

    RépondreEffacer
  18. Je parlais bien des photos...en voulant dire "dans mon coin de Baie-des-Chaleurs". Mais le village est aussi dans "mon coin du Témiscouata" haha

    RépondreEffacer
  19. @ Virginie,
    Alors là, c'est moi qui suis confus,c'est ce que ça fait, d'avoir des amies qui sont chez elles dans plusieur coins de pays, il me faut alors être mieux éveillé, et faire attention pour bien apprécier...
    tu as de biens beaux coins de pays...

    RépondreEffacer