lundi 8 août 2011

Gardiennes du domaine...

Depuis 2009, qu'elles attendent sagement
de vous être présentées.
Alors, voici mes gardes du corps
personnel...

                                              Elles sont tellement heureuses,
                                           d'être devant vous, elles prennent la pose, pour
                                           vous permettre de mieux les admirer...






Elles se dorent au soleil de l'été,
surveillant, les rongeurs qui oseraient
se risquer à entrer dans mon palais.
Lorsqu'elles veulent entrer,
elles frappent poliment à la porte.
Le chemin de mon coin de paradis
étant toujours impratiquable,
je m'en ennuie,
et mes amies me manquent.

22 commentaires:

  1. Maitresses et reines des lieux ...

    RépondreEffacer
  2. C'est vrai qu'avec de tels chiens de garde, la visite doit se faire rare!

    RépondreEffacer
  3. @ Crocomickey,
    En brochette, parait qu'elles sont délicieuses...

    RépondreEffacer
  4. @ Le factotum,
    En forêt, elles sont chez eux, elle m'autorise une visite de temps à autre...

    RépondreEffacer
  5. @ Spécialiste de l'éphémère,
    Il n'y a que pour les rongeurs, qu'elles montrent les dents.
    Pour les amis, elles sont toutes douces et accueillantes...

    RépondreEffacer
  6. Personnellement, aucune créature vivante ne me répugne, sauf Stephen Harper et plusieurs autres spécimens de la même espèce! ;-)

    RépondreEffacer
  7. @ André,
    Tu nommes les seuls êtres répugnants de ce monde,
    ces ordures, trop nombreux, détruisent leur entourage, aux profits de quelques un...

    RépondreEffacer
  8. Ah Yvon... Tu ne peux pas savoir jusqu'à quel point je me suis fait violence pour aller au bout de ce billet-là. J'ai même regardé la vidéo... au complet! Faut tu que j't'aime!!!

    Une phobie, un déséquilibre, je peux pas l'expliquer... J'ai beau savoir que ce n'est pas dangereux, raisonner l'affaire, rien n'y fait, ça ne s'arrange pas. Et pourtant, tu sais que je suis souvent dans le bois. Je m'empêche d'aller dans certains coins où j'en ai déjà vues, des maudites couleuvres.

    Pour répondre à André, j'irais même jusqu'à dire que je préfèrerais, et de loin, rencontrer Stephen Harper au milieu de la trail... qu'une maudite couleuvre!

    RépondreEffacer
  9. @ Zoreilles,
    J'ai réussi,enfin,hier,à me rendre à mon coin de paradis, je craignais de tout retrouver sans dessus dessous, suite aux pluies de décembre dernier, hé bien, pour mon plus grand bonheur, tout est intacte, sauf, peut être le ruisseau, qui a complété le tracé qu'il avait commencé en 2007.
    Et devines qui m'attendait sagement sur la route,
    hé oui, la petite dernière de mes gardes du corps, ele traversait tout simplement,le sentier devant moi.
    Chère Zoreilles, pour te remercier de ton affection à mon égard, je publie à l'instant, des amis qui attendent eux aussi depuis un bon bout de temps, mais ces derniers, te seront, j'en suis certain, beaucoup moins rébarbatifs...

    RépondreEffacer
  10. À Zoreilles : J'ai un bon ami qui est aux prises avec cette peur irraisonnée des couleuvres. Une véritable phobie. Il ne peut même pas voir de photos de serpents! Par contre, il choisirait les couleuvres plutôt que Harper, il reste de l'espoir pour lui! ;-)))))

    RépondreEffacer
  11. @ Barbe blanche : Hé que t'es fin... J'osais même plus venir sur ton blogue du reste de la journée. J'ai été me mettre des souliers fermés avant de cliquer chez vous!!!

    @ André : Je suis pire que ton chum. Je te jure. Une phobie maladive. Du genre de celles qui demanderaient une longue thérapie... mais j'irai pas là, j'ai pas les moyens!!! Pas d'espoir pour moi...

    RépondreEffacer
  12. @ André Bérard,
    Si ton ami choisit la couleuvre plutôt que l'horreur, il lui reste comme tu dis,un peu d'espoir... HOOOooooooo...

    @ Zoreilles,
    Des souliers fermés et j'en suis sur, des pantalons longs...
    Une phobie comme ça, nécessite pour y faire face, hé oui, comme tu le dis si bien, une thérapie longue et couteuse.
    Quand commençons nous la première séance??????
    WOAaaaaaa.................
    Je me doutais bien que tu préférerais nager avec mes oiseaux, plutôt que de marcher avec mes gardes du corps...

    RépondreEffacer
  13. Zoreilles, des souliers avec des lacets, ces choses longues et sinueuses qui rappellent les serpents? ;-)

    RépondreEffacer
  14. @ Barbe blanche : Tu dis « une thérapie longue et couteuse.Quand commençons nous la première séance?????? ». Si j'ai un conseil d'amie à te donner, c'est celui-ci : « Embarque-toi pas là-dedans, Yvon, je suis tout un cas... désespéré! »

    @ André : Tu vas rire mais les branches croches qui ressemblent à des couleuvres, quand je suis certaine que c'en est pas, je les garroche au bout de mes bras que ça t'épaterait de me voir aller!!!

    RépondreEffacer
  15. @ Zoreilles,
    OK, j'ai compris pour la thérapie, quand on pense, pas moyens de faire une piastre facile et à long terme en plus, c'eut été trop beau...
    Pour la branche qui ervole, c'est drôle, je ne suis pas surpris pan toute,
    quel soulagement ce doit être de la voir prendre le bord...

    RépondreEffacer
  16. @ Zoreilles : l'ironie dans tout ça, c'est que les phobies et les peurs irrationnelles impliquent le cerveau reptilien...

    RépondreEffacer
  17. @ André,
    Les reptiles, on ne peux s'en passer...
    Ces peurs incontrolables, remontent à la nuit des temps, alors que l'humain se terrait encore au fond des cavernes..

    RépondreEffacer
  18. @ Anonyme,
    Salut et bienvenue, reviens aussi souvent qu'il te plairas...

    RépondreEffacer