mardi 30 août 2011

Le jour tire sa révérence...

Samedi soir, les couleurs changent
                                                   de minutes en minutes, l'espace se pare des
                                                         multiples nuances de l'arc en ciel...
                                                 Les nuages, s'ingénient,
                                            à multiplier les figures et les arabesques et participent
                                            au spectacle à leur manière...
                                                   Ils sont tantôt, éparses et diffus,

                                                      tantôt plus serrés et menaçants...
                                                          En suivant attentivement la courbe
                                                   où fièrement, règne,
                                                   le sanctuaire de Pointe Navarre,
                                                   nous apercevons au loin, cette masse nuageuse
                                             qui, bouche complètement l'accès au st-Laurent...








                                                Le jour baisse de plus en plus,


                                                     l'obscurité se fait plus présente,


                                                       dans un dernier effort, ce jour
                                                tire sa révérence...
Bonne nuit.
P.S. tout au long de la soirée, les outardes .......
Mais c'est pour le prochain billet...

6 commentaires:

  1. Même pas besoin d'acheter un billet de théâtre ou de cinéma!

    RépondreEffacer
  2. @ spécialiste de l'éphémère,
    Un vrai spectacle en plein air, sur lequelle aucun profiteur ne peut s'enrichir...
    J'ai assisté à ce spectacle grandiose,pendant environ une heure et demie,et quand je suis arrivé il était déjà commencé...

    RépondreEffacer
  3. Tu as dû aimer le spectacle au plus au point.
    Et que dire de la photo montrant l'église sur fond de mer d'un calme à étourdir l'homme le plus zen ...
    En Abitibi,on attend encore le passage des outardes, cela ne devrait pas tarder.

    RépondreEffacer
  4. @ Le factotum,
    aimer tu dis, le mot est faible, je dégustais chaques seconde, une à une..
    Le sanctuaire Marial de Pointe Navarre, lieu de pèlerinage à Notre Dame des septs Douleurs, il se mire fièrement dans les eaux de la rivière, il invite les pèlerins à s'y rassembler...
    les outardes semblaient pressées de changer de mouillage, mais ça, c'est une autre histoire...

    RépondreEffacer
  5. Comme chez mademoiselle Madeleine ...

    RépondreEffacer
  6. @ Crocomickey,
    Dame Madeleine et ma Gaspésie, sont deux régions jumelles...elles baignent toute les deux dans le beau St-Laurent...

    RépondreEffacer