mercredi 1 juin 2011

Quand passe le bateau...

comme j'en ai vu passer des bateaux,
des gros,des petits,des bateaux,
ils allaient dans tous les sens,
certains remontent le fleuve,
d'autre descendent le courant,
                                                          tous ils passent au large,
                                                    filant chacun vers sa destinée,

                                                 sans se soucier du petit garçon
                                             qui sur la grève monte à leur bord
                                             et file vers l'aventure, dans ses rêves les plus fous...





5 commentaires:

  1. ... « Je ne suis plus de l'équipage mais passager/Il faut bien plus que des bagages pour voyager »... Ces mots de Gilles Vigneault, chantés par Pierre Calvé, si tu savais tout ce qu'ils signifient pour moi ♥

    Et tes photos, je les ai toutes cliquées l'une après l'autre. Tu as ça sous les yeux, toi, tu vis au paradis!

    Chez nous, je vois passer des tout petits petits voiliers, kayaks, canots, bateaux de pêche, skieurs nautiques et malheureusement aussi... des maudites motomarines, des vire-vite comme mon chum les appelle... Mais jamais de beaux bateaux qui nous donnent envie de monter à bord. Ici, c'est pas le fleuve, ni le golfe, ni la mer.

    Merci pour ce billet et la chanson que j'ai réécoutée avec bonheur et nostalgie. J'ai un texte très complexe à rédiger ce matin, tu as réussi à me placer dans un bel état d'esprit...

    RépondreEffacer
  2. @ Zoreilles,
    Vois tu Zoreilles, il y a des gens qui vont en vacances à la montagne, ici,nous vivons à la montagne, sommes nous en vacances???
    Il y a des gens qui vont en vacances à la mer, ici, nous vivons près de la mer à l'année, sommes nous en vacances à l'année???
    Peut être pas en vacances, mais juste à la porte du paradis, nous avons même à l'occasion des visions d'outre mer...
    Ben sur, les maudites marines viennentaussi à l'occasion, mais là, nous prenons la montagne, loin des sentiers et des bruits de ces nuisances...
    Le texte de Gilles Vigneault, je replonge à l'écouter, là, sur le bord de l'eau, à dessiner avec des roches de couleurs, sur les crans, en suivant du regard, le bateau qui laboure sans cesse...

    RépondreEffacer
  3. Ce gros bateau de croisière, c'était pour aller où ? Aux Iles de miss Madeleine ?

    RépondreEffacer
  4. @ Crocomickey,
    Ce petit bateau, va et vient, par ci, par là...
    Trève de plaisanteries, depuis deux ou trois ans, je crois, Gaspé est inscrit dans le circuit des croisières internationals, ce petit bateau est apparu dans notre paysage, il y a deux ans, en fait, le dernier été avant que je ne sois libéré, les gens pensaient qu'il avait dût se mettre à l'abrit d'une tempête, mais quand il est réapparut, il a bien fallut se rendre à l'évidence, il faisait bel et bien escale ici, à Gaspé...
    Il passe surement tout prêt des Iles de Miss Madeleine, mais j'ignore totalement si il daigne s'y mouiller...
    P.S. Juste pour toi Croco, j'ai ajouté une photo avec le nom et l'origine de l'embarquation...

    RépondreEffacer
  5. internationales.....
    il devrait se relire, avant de publier...
    bon ben, c'est corrigé...

    RépondreEffacer