vendredi 17 juin 2011

L'anse de mon enfance...


Avant de partir en voyage,
j'avais préparé
cette série de photos,
pour vous parler
du terrain de jeux
de mon enfance,
                                            n'ayant pas eu accès à un ordinateur,
                                          durant tout ce temps,
                                                   c'est donc maintenant que je suis de retour,
                                                que je vous présente,
                                              L'Anse À Colin...
                                                       Cette anse,c'est, la mer
                                                 qui dans toute sa splendeur,
                                             vient se fracasser sur les crans, et sur les caps,
                                             qui protègent les habitations bâtis tout près.
Cette mer qui nourrit et qui parfois,
réclame son salaire...
                                           
                                                      C'est aussi,
                                             l'église paroissiale qui nous tourne le dos,
                                                        comme si à sa façon elle nous disait :
                                                    "il ne faut pas croire
                                                     toutes les sottises
                                                    qui se racontent
                                                    en mon sein, suis ta conscience
                                                    et va ton chemin..."
C'était aussi, les baignades
dans ses eaux froides,
eaux qui faisait crochir les orteils 
des plus endurcis d'entre nous,
c'était la pêche aux crapauds de mer, 
que nous nous empressions de faire bouillir
 dans de la vieille huile,
cette manne qui coulait librement 
derrière le garage tout près,
c'était aussi,
la pêche à la poule d'eau,
pêche qui se pratiquait avec un
broc à foin,
dans les mares peu profondes
à marée basse bien sur,
c'était, observer  les pêcheurs
au large,pêcher le hareng ou encore, la morue
à cette époque où il  y en avait de la respectable,
nous observions aussi mon oncle
qui pêchait la truite de mer
avec un filet, en toute légalité.
C'était, courir sur les crans,
au grand désespoir
de la mère chez nous,
qui comme toutes les mères
craignait que nous nous cassions le cou...

                                                    C'était, c'était, tout ça et tellement plus,
des feux de grèves,
pour faire cuire,
les étoiles de mer,
pour éclairer nos soirs d'été,
c'était,
de longues marches en solitaire,
sur les galets, 
c'était, c'était............       

4 commentaires:

  1. Quelle belle histoire de vie!
    Quel chance tu as de pouvoir vivre toutes ces activités!
    Très belles photos de ton village!
    Et surtout arrête de courir sur les crans ...

    RépondreEffacer
  2. @ Le factotum,
    Je dois te dire, que depuis le temps, sur les crans, j'y ai ralenti ma course, il m'arrive encore, en souvenir de ces temps lointains, d'y marcher, mais vraiment un peu plus lentement qu'avant...

    RépondreEffacer
  3. As-tu une idée de qui c'était ... Colin ?

    RépondreEffacer
  4. @ Crocomickey,
    Colin était si ma mémoire est bonne, un des premiers habitants de l'anse, mais, il n'y a plus personne de ce patronyme dans tout le village...

    RépondreEffacer