samedi 14 mai 2011

Le paradis terrestre est hors de portée...

Le douze mai dernier,
je me décide
et je vais
vérifier
l'état de mon
paradis terrestre,
ne m'y étant
pas rendu depuis
le déluge de décembre
2010.
                                                                J'ai à peine quitté la route asphaltée,
                                                que je me retrouve face à une route barrée,
                                              les deux pieds dans l'eau;
                                            la route forestière ressemble
                                             à un lit de rivière.
                                               
                                              Je m'aventure quelques pieds plus loin,
                                            et je trouve la route balafrée sur toute sa largeur,
                                               elle a été victime de toute évidence,
                                             du déluge de l'automne passé.



                                              des parties de la route ont été emportées,

                                                et l'eau de la fonte des neiges
                                             aidée de la pluie des des derniers jours,
                                            se trace un joli ruisseau, histoire de
                                           se rendre à la rivière toute proche.
                  Mais, cela, s'est pour la prochaine fois...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire