dimanche 30 octobre 2011

C'est à en perdre son latin...

En cette période
de l'année,
un phénomène
bizarre,
presque surnaturel
survient.
                                                     C'est comme si,
                                                le monde que nous croyons bien connaître,
                                                et qui habituellement
                                               est bien stables,
                                               commençait à s'animer,
                                                il devient mouvant,
                                                tout bouge sans cesse, 
                                             comme si deux mondes
                                             tentaient d'occuper
                                            un même espace temps,
                                            au même endroit,
                                                du même côté du miroir.    
                                               comme si ces deux espaces
                                             se courtisaient.
                                             Pour ces deux mondes ,
                                             ce serait, la saison
                                             des amours?
                                             Il est difficile de distinguer,
                                           lequel des deux monde
                                           est celui que nous croyons habiter
                                           et lequel est son jumeau.
                                          Peut être, habitons nous
                                          ces deux mondes simultanément...
                                           Ils se tiennent tellement près l'un de l'autre,
                                          comme si ils voulaient nous lancer un message.
                                            Peut être, que une fois par année,
                                           nous changeons de monde
                                           sans nous en rendre compte,
                                           sans en être conscients.
                                                
                                                  Mystère et boule de gomme...

9 commentaires:

  1. Beaucoup de questions, de suppositions, de pistes de réflexion... Novembre est à nos portes!

    Photos magnifiques, comme toujours.

    RépondreEffacer
  2. @ Zoreilles, Comme vous me semblez sceptique, chère amie comment savoir lequel des faces du miroir est la plus tangible, celle que nous habitons???
    Je serais porté à utilisé l'expression hypothèse, à la place de supposition, mais bon,nous ne nous chicanerons pas pour un mot... J'ai réalisé ces photos en novembre 2010, par un bel après midi de pluie, je me suis retrouvé devant ce cimetière tout à fait par hasard, ce n'était en aucun cas, ma destination. Posiblement, je me devais d'être là pour capter cet étrange phénomène.

    RépondreEffacer
  3. @ Zoreilles,
    je suis tout confus, en faisant quelques corrections, dans mes commentaires, j'ai par inadvertance,effacé ton commentaire , je te damande de bien vouloir me pardonner cette affreuse bévue.

    RépondreEffacer
  4. Revoici, le commentaire de Zoreilles que j'avais malencontreusement effacé.

    Beaucoup de questions, de suppositions, de pistes de réflexion... Novembre est à nos portes!

    Photos magnifiques, comme toujours.

    RépondreEffacer
  5. C'est ce que j'appelle double vie en stroboscope...
    Essaie pour voir!

    RépondreEffacer
  6. @ Le Factotum,
    J'ai essayé, mais je me suis retrouvé en stéréoscope...
    C'est de l'ouvrage,vivre comme ça...

    RépondreEffacer
  7. Moi je pense plutôt que tu avais ... le shake !!! :-)

    RépondreEffacer
  8. @ Crocomickey,
    Le shake and bake...
    Ben non, je ne suis pas assez poulet pour ça...

    RépondreEffacer
  9. @ Zoreilles, J'ai retrouvé ton message, je l'avais expédié, bien innocemment dans les spams...
    Il a repris sa place, je te promet que je ne recommencerai plus.........

    RépondreEffacer