vendredi 18 février 2011

Papillons sur la Côte Nord

Dans mon dernier billet, je vous annonce que j'ai rencontré sur la côte Nord, quelque chose que je n'avais jamais vu,
et ce billet dit, papillons sur la côte Nord.
Ce n'est pas que je n'ai jamais vu de papillons, ni que je croyais qu'il n'y en avait pas sur la rive Nord du           St Laurent, ce que je n'avais jamais rencontré, c'est un conventum de papillons...
Ils étaient tellement nombreux, que je n'en croyais pas mes yeux...
Alors, je pars de Tadoussac par la 138, et je file bon train, à une intersection, j'emprunte la 175, direction Saguenay.
Chemin faisant, comme je longe une rivière, je décide d'arrêter pour voir si il y aurait quelques photos à prendre.
J'immortalise le panneau indiquant la où je me trouve, en y regardant à deux fois, force m'est de constater, qu'il ne dit pas grand choses de l'endroit où je suis.
Le nom de cette rivière m'est donc inconnu.
Mais nous sommes sur la 175, alors...
                                         
                                             Je me rend au bord de cette rivière et
                                             j'y prends quelques images,
Je commence par un plan d'ensemble, une vue assez élargie du décors
pour mieux apprécier,  une prise un peu plus rapproché,
 et finalement,une troisième encore un peu plus près.
                               Ce faisant, quelque chose de légèrement insolite attire mon attention,
                                          j'utilise le zoom de ma caméra, et m'en sert comme si c'était des jumelles,
                                          j'ai ainsi une image un peu plus précise de ce qui se passe devant moi,
                                         un conventum de papillons, des papillons,    
                                        il y en a une quantité tel que je n'en avais jamais vu autant
                                       en même temps,et à la même place.
               Je m'approche donc, lentement et en faisant très attention pour ne pas leur faire peur,
                                plus je m'approche, plus je fais attention de ne pas les effaroucher.
                                         Je suis maintenant rendu tellement près,
                                         que si ils avaient été un tant sois peu farouches,
                                         ils seraient partis depuis longtemps.
                                         Force m'est de constater, qu'ils m'ignorent totalement,
                                         toute mes ruses de Sioux, pour ne pas leur faire peur,
                                         n'étaient vraiment pas nécessaires,

                                          je les enjambes,
                                          je leur tourne autour,
                                          je m'invite à leur réunion secrète,
                                          rien n'y fait,
                        ils se foutent complètement de ma présence tout occupé qu'ils sont à leur activité secrète.
J'ai utilisé le zoom de mon appareil pour les 4 premières photos où on vois des papillons, ensuite, je m'amusais à les capter collé sur eux,
on peut ici remarquer un meilleur rendu des couleurs...

Pour finir, je les ai enregistrer en mouvement.


7 commentaires:

  1. Superbe ce conventum de papillons! J'espère qu'ils viendront de l'autre côté du fleuve cet été :)

    RépondreEffacer
  2. @ Virginie,
    Assez spécial comme rassemblement,ils avaient l'air de manger quelque chose, mais ils ne m'ont pas donnés leur menu...

    RépondreEffacer
  3. Doublement impressionnant, vu leur durée de vie et du lieu. Tu étais au bon endroit au bon moment.

    RépondreEffacer
  4. Rivière ste-marguerite je crois ?

    RépondreEffacer
  5. @ Gaétan,
    Je fus très surpris, de rencontrer une telle quantité de papillons,et qui n'étaient pas farouche pour deux sous, habituellement, lorsque on approche,ils filent aussitôt, alors que là, ils ne semblaient pas détecter ma présence, et comme tu le dis si bien, je suis tombé pile, un jour différent, et il n'y auraut eu probablement que des roches...
    La rivière Ste-Marguerite tu dis, je te crois sur parole, tout ce que j'en sais, elle longe la 175...

    RépondreEffacer
  6. Un moment donné, je me croyais à La Semaine Verte ! Un vrai pro.

    RépondreEffacer
  7. @ Croco,
    merci pour les fleurs,elles accompagnent tellement bien les papillons...

    RépondreEffacer