samedi 13 mai 2017

Le brouillard persiste malgré la pluie.

La brume est tenace
malgré l'averse
tombant sans retenu.
Quelque bernaches
se réfugient
sur le seul 
morceau de glace
émergeant .
Un siffleux 
file dans un fossé
transformé
en ruisseau 
par l'incessante 
pluie des derniers jours. 
Pour leur part,
des bernaches 
plus futés
que celles sur la glace
se sont trouvé,
dans ce champs inondé,
une source de nourriture
à leur gout.
Elles ont même 
fait la connaissance 
d'une famille de Petits chevaliers,
eux même se gavant
dans ce garde manger 
inespéré.
Pendant ce temps, 
pleure la nature,
sait elle des choses
que nous ignorons?



























Aucun commentaire:

Publier un commentaire