jeudi 3 septembre 2015

Le verger d'Antoine.

Comme
l'hiver
s'annonce
froid,
les fermières
de Grande Vallée
ont
prévues
le
coup.










4 commentaires:

  1. J' aime bien tes photos et aussi le décor des fermières ,en plus de bonnes pommes ,,,,,,,bye

    RépondreEffacer
  2. @ ZiggytheBeastOver99,
    Bienvenue chez nous,
    les pommes ont muries, depuis le temps que j'ai pris ces photos, elle sont savoureuses.

    RépondreEffacer
  3. Eh que j'aime cette initiative et cette créativité des Fermières du Québec. Les pommiers sont habillés, c'est chic et c'est chaud, les pommes doivent être délicieuses...

    RépondreEffacer
  4. @ Francine,
    Les fermières font montre de beaucoup d'imagination et de talents,
    et lorsque je rencontre une de leur présentation,
    je capture la scène afin de venir la présenter
    aux visiteurs de mon blogue.
    Je mange des pommes à l'année longue, des pommes du Québec bien sur,
    mais quand vient l'automne, je ne peux m'empêcher,
    comme au temps de ma jeunesse,
    et lorsque je passe près d'un pommier,
    je me penche un peu
    et je ramasse une belle pomme
    que m'offre cet arbre si généreux,
    avec bien sur, la bénédiction
    du propriétaire de l'endroit.

    RépondreEffacer