mardi 25 décembre 2012

24 décembre deux mille douze,seize heure vingt.

À peine 
quelques heures,
avant l'arrivée
de la fête
de
Noël.
À Coin du Banc,
en
Gaspésie,
les éléments
se sont 
endimanchés,
pour 
accueillir
le
jour
le 
plus court
de 
l'année.
Toutes
les
lumières
sont
allumées
et brillent
de
mille feux.










jeudi 20 décembre 2012

Ce pourrait-il que cette fois, ce soit réel?

Je
prenais
des photos,
du village de Percé,
                                                  quand, sans raison apparente,
                                             les fous se sont mis
                                            à tournoyer dans tous les sens,
                                                               

                                                       d'autres oiseaux filent à toute allure,
                                               comme s'ils fuyaient quelque chose,
                                            mais, quoi...
                                                           Les nuages se faisaient
                                                 de plus en plus menaçants
                                                     et fuyants comme si plus rien ne tenait
                                                 en place.
                                                   Le rocher Percé disparaissait,
                                               dans un brouillard de plus en plus présent.


                                                   Même l’île Bonaventure,
                                            fut momentanément balayée,
                                             par cet insondable voile.
                                                           Je jette un regard furtif,
                                              vers le village, et il me semble,
                                              y observer, un changement à peine perceptible.
                                               Dans les rues, je commence à rencontrer,
                                           des véhicules d'une autre époque.  
                                                     Que font elles ici, aujourd'hui?
                                                   Je me rend au terrain de camping,
                                                et là, il n'y a plus de doute possible,
                                                 nous avons reculé dans le temps,
                                              nous sommes de retour dans notre passé.
                                             Il me suffit de voir les tentes roulottes,
                                            les motorisés, et même, les grosses roulottes grises
                                            de ma jeunesse, pour m'en convaincre.




                                                    Nous sommes revenus à une époque, où
                                             le français n'avait pas de place.      
                                                Mais, nous avons, fait
                                            tout un bond en arrière,
                                            nous sommes rendu
                                            à la fin des années soixante.
                                            Je crois rêver,
                                            juste là, devant moi,
                                            la boîte à chanson de ma jeunesse,
                                           est là.  
                                              Mais, mais, je ne rêve pas,
                                           c'est bien La Maison du Pêcheur,
                                           qui se dresse devant moi.
                                           J'ai l'impression, que
                                           tout à coup,
                                           je vais voir
                                           les Frères Rose
                                           sortir
                                          une grosse Mol
                                          à la main,
                                          prendre le volant,
                                          et filer vers Gaspé.
                                          Tout est tellement réel.
                                          Est il possible, que la fin du monde soit arrivé?
                                           

samedi 8 décembre 2012

Entre deux zones nuageuses...

Je suis 
dernièrement,
entré
dans 
la cinquième
dimension.
Alors 
que tout autour,
le brouillard
dominait,
                                                juste là, devant chez moi,
                                             la lumière jouait avec quelque rares nuages.
                                                   Ces coquins, se miraient lascivement,
                                              dans ce miroir offert,
                                             gracieusement par la rivière Dartmouth.









                                                de l'autre bord de la percée lumineuse,
                                            le mystère planait, déformant même,
                                            le paysage ambiant.
                                              Prenant un peu de distance,
                                           je suis arrivé à saisir ce phénomène surprenant,
                                                       la traverse de Saint-Majorique,disparaissant,
                                            plongeant, dans une contrée inconnue.

                                              Sous la force d'attraction de ce monde inconnu,
                                            elle commence à s'incliner dangereusement.                                           
                                                Jusqu'où nous conduira cet étrange phénomène?
                                             Est ce la route qui mène à la naissance
                                             de ce grand pays qu'est le Québec...