vendredi 27 juillet 2012

Déjeuner sur l'herbe.

Sur 
ce
vidéo,
vous 
n'entendrez
pas
de
chants d'oiseaux,
ni de 
vent
qui
siffle.
Ces
coquins
s'empiffraient,
là,
devant
ma
fenêtre,
tout
simplement.
J'ai
enregistré
leur
banquet,
bien
camouflé
derrière
les
rideaux
 de
mon
salon.
                                                                                Ils
ne
se
sont
rendu
compte
de rien,
sinon,
ils
auraient
pris
la
poudre
d'escampette.

5 commentaires:

  1. Ya pas à dire ces oiseaux ont de quoi se sucrer le bec. Dis moi, ce sont des fleurs sauvages? C'est bien beau.Tu as eu tout ton temps pour faire cette prise chanceux!Ces quelques minutes toutes en tranquilité commencent bien ma fin de semaine. Je m'en vais dans un campe en Abitibi pour deux journées.La pêche m'apelle.Je flotte sur un petit nuage.Merci pour de vidéo et bonne fin de semaine à toi.

    RépondreEffacer
  2. @ Étoile,
    Ces fleurs sont des centaurées, des plantes que je cultive depuis nombre d'années, je le laisse faire leurs graines, pour le plaisir d'admirer les oiseaux s'y empiffrer.
    Lorsque je coupe les tiges fanées, une deuxième floraison naît en quelques jours.
    J'ai tourné ces images de l'intérieur de la maison, pour éviter de les surprendre et les faire fuir.
    Passe une très bonne fin de semaine, et bonne pêche.

    RépondreEffacer
  3. Et bonne pêche chez nous, Étoile!
    Tu aimeras, j'en suis sûr!

    RépondreEffacer
  4. Un beau moment de zénitude en cette belle soirée chaude!
    Bon dimanche!

    RépondreEffacer
  5. @ Le Factotum,
    Ils étaient adorables, à les voir évoluer ainsi, nous aurions pu facilement s'imaginer,que leurs pirouettes étaient chorégraphiées par un metteur en scène créatif...

    RépondreEffacer