mardi 6 décembre 2011

Plume Latraverse - Le Tango des Concaves

Ce cri du coeur m'est sorti tout seul,
en entendant les résultats
du 5 décembre 2011
dans le conté de bona venture...



Petit clin d'oeil à notre ami Croco...

12 commentaires:

  1. Quand je pense qu'hier soir, je me suis sortie du lit pour aller vérifier les résultats!!!!!! :-(

    RépondreEffacer
  2. Merci barbe blanche,que de beaux souvenirs en réécoutant notre Plume national. Les deux bras me sont tombés quand j'ai écouté les nouvelles ce matin. Il a fallu que je sorte respirer l'air pur car j'avais peur d'attraper l'air bête pour la journée...

    RépondreEffacer
  3. @ Marico,
    Tu as surement fait des cauchemars tout le reste de la nuit...
    Mais, c'est le conté de Bona Arseneau et Gérard D Levêsque, alors...

    RépondreEffacer
  4. @ Étoile,
    Je trouve que Plume exprime bien les sentiments que j'éprouve à la suite de ce manque de jugement ...
    Je n'ai pas du prendre un assez bon bol d'air, parce que j'ai encore l'air de boeuf qui m'est tombé dessus, en apprenant cette nouvelle qui ne m'a pas surpris, pourtant...

    RépondreEffacer
  5. Le nombre de fois que je chante cette chanson...
    Ça et le poème "assis" ... toujours de Plume...

    C'est en effet totalement approprié pour ce jour du 5 novembre.

    RépondreEffacer
  6. @ Spécialiste de l'éphémère,
    Très inspirant ce Plume...

    RépondreEffacer
  7. @ Crocomickey,
    Fallait bien, exorciser ces résultats déments...

    RépondreEffacer
  8. Ma douce en avait long à dire sur son ami Bona lorsqu'elle travaillait dans son conté!
    C'est dur changer les mauvaises habitudes ...

    RépondreEffacer
  9. @ Le factotum,
    Faudra bien,un jour, que les citoyens de Bona venture, sortent de l'emprise de Bona, comme de celle de Gérard...
    Je suis convaincu, que ta douce, pourrait nous entretenir des heures durant, des bons coups de ce cher Bona, il était prolifique ce charmant homme...

    RépondreEffacer
  10. Le Tango des Concaves... Mon chum la chante souvent avec tellement de coeur, en plus, il en adapte les paroles à toutes les situations!!!

    Ah j'ai tellement pensé à toi cette journée-là, sachant très bien que tu devais être en furie. Moi aussi, j'étais en furie, comme Québécoise. Non mais, on comprend rien, nous autres...

    RépondreEffacer
  11. @ Zoreilles,
    C'est vrai, que ce tango, s'adapte à tellement de situations, que c'est un plaisir sans cesse renouvelé que de s'y adonner...
    Comprendre, difficile.
    Mais ce conté, est celui de Gérard, il est teindu rouge, de part en part,je ne dis pas plus, je risquerais de dire des énormités...

    RépondreEffacer