lundi 26 décembre 2011

Au hasard de la route

Madame conduit,
monsieur
mitraille.






                                           Et la grosse lumière plonge lentement vers ses cartiers
                                        nocturnes.







































                                                     Tout à coup,
                                               mes piles sont mortes.

4 commentaires:

  1. Il faudra toujours laisser Madame conduire, parce que de toute évidence, Monsieur a un talent fou pour "mitrailler le paysage" et nous offrir de belles images apaisantes.

    RépondreEffacer
  2. @ Caboche,
    C'est que vois tu, Madame n'est pas toujours là...

    RépondreEffacer
  3. @ Crocomickey,
    Et je me suis souvenu de la technique de
    Mamselle Myriam...

    RépondreEffacer