dimanche 5 novembre 2017

En route vers l'infini.

M. Eider à duvet,
un bon jour,
décide de partir 
à la découverte
de sa planète.
Filant vers le large,
il prend,
en canard civilisé,
le temps de saluer ses amis.
Ces derniers,
font un bout de route
en sa compagnie,
pour finalement,
le regarder
filer seul comme un grand,
dans la lumière
de plus en plus intense.
 Plus il avançais,
plus il s'effaçais
ébloui,
dans l'intensité
grandissante 
de cet éclairage
venu de loin, très loin.
 










2 commentaires:

  1. Des diamants sur l'eau... Comme tu sais profiter de la lumière, c'est incroyable!

    RépondreEffacer
  2. @ Zoreilles,
    Ce n'est pas pour rien que photographier signifie, dessiner avec la lumière...
    Parfois, elle se laisse apprivoiser, dans ce temps là, j'en profite.
    La scène était trop belle pour que je lui fasse faux bond.

    RépondreEffacer