dimanche 22 janvier 2017

Promenade hivernale à Penouille.

Par ce bel après midi d'hiver,
mon instinct a dirigé mes pas,
jusqu'à la plage de Penouille.
Ce n'était surement pas 
pour y faire saucette,
il gelait,gelait et faisait frette.
    
À peine rendu sur le bord de la côte,
un paysage d'un autre monde
se révéla à ma vue.
Je savais 
à ce
moment
là,
pourquoi j'étais 
là.
 
Heureusement, comme presque toujours,
m'accompagnait en bandoulière,
ma caméra.
Ne sachant où donner 
de l'objectif, 
je tirai 
de tous bords 
tous côtés.

Voici ici, 
mon côté givré, 
mis en valeur,
par le travail d'artiste
de mon complice,
le soleil couchant. 


















Bientôt, je présenterai le soleil
en plein travail de grand éclairagiste.

6 commentaires:

  1. Wow ! De belles pièces ont été prises là! des bas reliefs comme aucun artiste de talents ne pourraient reproduire! Et unique !

    RépondreEffacer
  2. @Géraldine Fortin,
    De belles oeuvres éphémères,
    offertes gratuitement par la Grande artiste,
    La Nature.

    RépondreEffacer
  3. C'est ce que j'allais dire moi aussi, tu avais plus d'un complice!

    De toute beauté...

    RépondreEffacer
  4. @ Zoreilles,
    Des complices de talent, quand ils ne sont pas trop violents,
    la vague, le vent, le froid et tout ça, sous le réflecteur solaire,
    le résultat est spectaculaire.
    je leur ai tiré le portrait encore et encore, tellement, que je me suis gelé
    les doigts.
    Il était temps que j'arrête, sinon...

    RépondreEffacer
  5. Je me souviens dans l'attente d'un dépannage dans la toundra au Nord.
    J'avais les doigts complètement gelés. Extrêmement désagréable.

    RépondreEffacer
  6. @ Le factotum,
    Heureusement, ma voiture n'était pas loin et je me suis réchauffé rapidement.
    La sensation n'est vraiment pas agréable du tout, tu as bien raison.

    RépondreEffacer