samedi 28 juin 2014

La sécheuse n'est jamais bien loin de la laveuse.

L'autobus est à quai,
donnez vous la peine d'y monter.
Nous y ferons 
un court voyage
et remonterons
le temps. 




                                                                    Vos guides sont prêtes,
                                                             elles n'attendent plus que vous.
                                                Comme première pièce,
                                            entrons dans la cuisine, nous remarquons
                                            du premier coup d'oeil,
                                            sa simplicité toute naturelle qui fait son charme.
                                                 Déplaçons nous maintenant,à la salle de lavage.
                                              elle est bien aérée, et pratique,
                                               nous constatons que le sèche linge
                                               est situé tout près de la lessiveuse
                                               somme toute un peu rudimentaire.
                                               Disons sans rire,
                                               que c'est un outil idéal
                                               pour garder les bras en forme.

                                              Côté garde manger,il y a plusieurs outils
                                           bien pratique pour l'élaboration des repas.
                                           En premier lieu la charrue,
                                           très utile pour préparer le sol aux semis.
                                             Le sarcloir, très utile pour garder bien propre,
                                           afin que les aliments poussent
                                            sans trop de compétition et surtout,
                                           sans pesticide, ces poisons tellement répandus
                                           dans les jardins modernes.
 


                                               Avec de bonnes récoltes,
                                            le chariot à cheval est très utile, et permet
                                           d'engranger toute la nourriture
                                           afin de passer un bel hiver.
                                                          Il faut aussi, couper le foin
                                                     et le ramasser, afin de bien nourrir
                                               nos animaux tout l'hiver durant.
                                               La faucheuse et le grand râteau sont les outils
                                               tout indiqué, pour faire ce travail
                                               sans trop d'effort.
                                                            Notre voyage se termine
                                             ici, à la sortie du garde manger,
                                             fournissant nourriture,
                                             tout aussi bien, aux animaux de la ferme,
                                             qu'aux humains qui en prennent grands soins.
                                              Espérant vous revoir bientôt,
                                           et pouvoir vous accueillir sur notre prochain
                                            voyage.      

samedi 21 juin 2014

Prendre le large ou rester sur les rochers?

                                                  La pluie a cessée de tomber,
                                            le soleil est enfin de retour,
                                            beau temps pour courir sur les crans.
                                            Pendant que les mordus de pêche
                                            prennent le large,
                                            je m'enivre d'air marin,
                                            et du spectacle toujours inspirant
                                            de la proximité de ce voisin,
                                            le Saint Laurent et ses rivages.    





















































Quand les pêcheur s'en vont
taquiner le poisson, 
je reste sur le plain
caméra à la main,
filmant  leurs moindres actions
les suivant sur leur chemin
jusqu'à leur destination,
leur envoyant la main.
                                                      Ils sont venu refaire le plein de bouette
                                              et ont aussitôt, repris le large avec la certitude,
                                               de charger leur embarcation
                                               de délicieux  poissons.