mardi 1 mars 2011

Premier anniversaire...


Il y a un an tout juste,
je prenais mon envol
vers ce monde de liberté
 qu'est la retraite.
Ce sont comme disait Michel Chartrand,
de très grandes vacances...



10 commentaires:

  1. Ça m'a pris un certain temps à apprivoiser la retraite, à pouvoir cocher le fameux "retraité" dans les sondages et les formulaires, sans avoir un ti-pincement au coeur! Et toi?
    Contente d'être de retour.

    RépondreEffacer
  2. @ Marico,
    quelque semaines déjà avant de sortir vers la liberté, déjà je me disais retraité, tout fier d'être enfin libéré de ce joug...
    Il faut dire, que les trois dernières années, j'étais sur la tablette, ce qui m'a permis de commencer à visiter les blogs, à l'invitation de Crocomickey que j'avais rencontré sur Planète québec...

    RépondreEffacer
  3. Un si court billet et si riche de toutes les réflexions qu'il amène... Et ta photo... Alors, c'est si récent que ça? Et c'est grâce à Crocomickey qu'on peut te lire maintenant? Alors, je lui dis un gros merci à notre Croco.

    Joyeux premier anniversaire... de retraite et de blogue!

    P.S.: Pour moi, la retraite est inexistante et inaccessible. Oh c'est pas une question d'âge, j'ai 53 ans, mais comme travailleuse autonome depuis 6 ans et contractuelle avant, la prochaine fois que j'aurai accès à un petit chèque, ce sera celui de la Régie des Rentes du Québec, à 60 ans. Pas avant. Et ça, c'est si on ne perd pas tout collectivement dans la Caisse de dépôt et de placement du Québec!!!

    On en parle souvent, Crocodile Dundee et moi, le jour où l'on voudra arrêter de travailler, il nous faudra vendre notre maison, c'est là qu'il se trouve, notre fond de pension! Autour de nous, tout le monde parle de retraite et compte les dodos, ils échafaudent des projets et font des virages, ils prennent leurs dispositions. On commence à se sentir à part pas mal... Au moins, on a la santé, c'est le plus important, et une chance on s'a, comme le dit la chanson!

    RépondreEffacer
  4. @ Zoreilles,
    Premier anniversaire de retraité, pour le blogue, il faut attendre en juin...
    Tu dis aussi, "On commence à se sentir à part pas mal...", à part comme je pense une majorité des Québecois, pour ma part, j'ai été chanceux de travailler pour un employeur où il y avait un fond de pension institutionnel, sinon, je ferais parti de cette majorité, car vois tu, les salaires ne permettent pas toujours de s'offrir les fonds de pensions présentés dans les publicités...
    Pis étant propriétaire, la maison que nous habitons peut à tout moment, être capitalisée pour améliorer notre quotidien...

    RépondreEffacer
  5. Bon anniversaire, mon cher.
    La mienne s'en vient bientôt. Lalala, lalère ...
    Enfin, peut-être ...

    RépondreEffacer
  6. @ Le factotum,
    Merci,
    Ah oui, alors je t'en souhaite une qui saura durée, en temps et en santé...

    RépondreEffacer
  7. Bon anniveraire Barbe Blanche, et je le dis en toute sincérité, pour ta retraite. Ce qui est agréable ici, comme à cetains autres endroits, c'est que l'on a toujours une réponse, et même courte ça signifie je t'ai lue et tu existes.

    J'ai pris la décision dernièrement de ne plus laisser de commentaires là où l'indifférnce règne (je te répondrai si ça me tente, sous entendu...); si les blogues ne sont plus un lieu d'échange, autant lire un livre qui nous amène ailleurs, nous fait réfléchir ou rêver.

    :-D

    RépondreEffacer
  8. @ Lise,
    Merci pour tes souhaits, et aussi pour ton appréciation de mon univers astral, c'est certain que je répond à tous les commentaires reçus ici, c'est mon oxigène, et comme tu le dis si bien, un commentaire, comme une réponse à ce dernier signifient tous les deux la même chose, "je t'ai lue et tu existes"
    J'aime beaucoup ton présent commentaire, tu dis exactement ce que je cherchais sans trouver les mots pour le dire...

    RépondreEffacer
  9. Barbe Blanche, avec ta permission je veux dire un mot à Jacks car il laisse des commentaires chez-toi...

    Jacks, j'essaie d'aller sur ton blogue mais il n'est plus là. Ça fait deux matin que je vais te lire, ainsi que les commentaires, sans oser en ajouter un, car il m'aurait semblé insignifiant comparé aux autres. Et je voulais seulement passer te dire bonjour, et que tes billets me touchent, toujours!

    RépondreEffacer
  10. @ Lise,
    Mais faites donc gente dame...
    Tu es surement, au courant de la nouvelle, Jackss a été dans les limbes pendant quelques temps, comme il a su faire la bonne prière, il est de retour, tout d'un morceau en plus, nous pourrons à nouveau nous y rencontrer...
    Comme tu le dis si bien, les billets de notre ami Jackss sont toujours inspirants...

    RépondreEffacer