jeudi 3 mars 2011

Locataire temporaire, écureuil ou...



Il s'est présenté à l'été 2007,
il mangeait ses biscuits consciencieusement,
bien à son aise sur le dessus de ma clôture,
présentant d'abord son profil, pour la postérité,

                                                       Sans oublier la pose de face.
                                                      Il est réapparut en avril 2009,
                                                      ne sortant de son trou,
                                                     que pour se restaurer, dans son garde manger
                                                     qu'avaient épargner cette année là les Jaseurs Boréal...
                                              lors de cette sorti,
                                             il prit soin de poser d'abord de profil
                                            et ensuite de face,
                                            il commençait à jouer à la vedette...
                                          Il avait commencé à se montrer le museau,
                                         dès janvier 2009,
                                          se croyant à l'abri des regards,
                                          il prenait son repas tranquillement,
                                         entre les tiges des rosiers.
                                          ne récoltant que ce qui était nécessaire à sa survie,
                                          il calculait ses réserves
                                         afin qu'elles puissent lui permettre de passer le long hiver... 
                                         Avril venu, ses galeries commençaient à être à découverts,
                                          il était alors plus simple de l'observer
                                          lors de  ses repas quotidiens...
                                          qu'il prenait consciencieusement
                                           et se sentant ,même à découvert, en sécurité...


4 commentaires:

  1. On dirait un beau conte pour enfants et bien illustré en plus.

    Qui c'est qui lui donnait des biscuits au début? J'ai l'impression que c'est l'auteur et l'illustrateur, moi...

    RépondreEffacer
  2. Quelle belle créature :)

    Le monde se porterait mieux si nous suivions plus son exemple et ne prenions que ce qui est nécessaire à notre survie!

    Jolie fable!

    Et les jaseurs...

    On peut vraiment dire que tu as de la belle visite chez toi!

    Pour les rosiers y a pas de quoi s'en faire... C'est un fait connu que les rosiers gaspésiens sont particulièrement résistant ;)

    RépondreEffacer
  3. @ Zoreilles,
    Un conte bien illustré, vous ètes bien généreuse pour le blogueur...
    Oh que non, l'auteur prend bien garde de nourrir ces visiteurs, ils peuvent lorsqu'ils viennent trop près des demeures, y faire de nombreux dégats...
    C'est possiblement les voisins qui pour s'amuser et par ignorance, s'amusaient à le nourrir à l'occasion, pour ma part, je lui fais la chasse à grands jets d'eau, nous avons lui et moi, une lutte à finir...

    RépondreEffacer
  4. @ Nyctale,
    Ne récolter que ce dont nous avons besoin, nos ancêtres le pratiquaient eux, c'est pourquoi, ils pouvaient supposer que nous ne pourrions jamais vider la mer, et leur terre, pouvait leur offrir suffisamment de bois pour leurs besoins, génération après génération.
    On peut dire que les temps ont bien changées...
    Pour la visite, elle est la bienvenue, en autant qu'elle garde une certaine distance de sécurité, car pour l'écureuil ses limites, sont la longueur de mont jet d'eau...
    Ce rosier, c'est, un rubrifolia, rustique jusqu'en zone 2 je crois, il pousse même dans du tuff, alors, on peut affirmer, qu'il est capable d'en prendre...

    RépondreEffacer