vendredi 6 mars 2020

Sommeille la rivière...

Sous son manteau de glace,
la rivière garde sa place.
À sa surface,
la neige prend toute la place.
Le vent tenace,
y laisse sa trace.
Le vent à sa manière,
y dessine un sol lunaire.











6 commentaires:

  1. Ah! je te sentais parti dans la lune aussi. Là je comprends.

    RépondreSupprimer
  2. @ dinefortin,
    Juste pour toi,
    j'en suis revenu.

    RépondreSupprimer
  3. Paysage d'hiver, le blanc et le bleu qui se côtoient et s'entremêlent. Bientôt, ce sera la débâcle, la rivière va couler très fluide sous la glace et la neige. Viens t'en printemps!

    RépondreSupprimer
  4. @ Zoreilles,
    Le printemps laisse déjà paraitre son intention de venir nous voir cette année encore.
    Certains jours, le temps est doux et la neige en ressent les effets, mais, ce matin,
    c'est une petite ouate toute blanche qui vient reblanchir le décors.
    Comme nous disions il n'y a pas si longtemps, ça sent le printemps.

    RépondreSupprimer