mercredi 17 août 2016

Lentement, se lève le jour.

Tôt ce matin là,
plus précisément, au milieu de la nuit,
nous filons  assister à un spectacle en plein air.
Longtemps avant que ne chantent  les instruments,
la magie du jour naissant me comblait déjà.
Dès 4h, je ne pouvais quitter le large des yeux.
Bien avant que la caméra ne puisse enregistrer les images,
j'étais déjà sous le charme.
Peu à peu, les lueurs s'intensifient,
deviennent lumière,
éclairent le paysage de mille feux.
 Les musiciennes entrent en scène.
La magie s'intensifie.
Assister au lever du jour
au son d'une musique enivrante,
je me croyais au paradis.
Puis, le soleil 
profitant d'un moment d'inattention 
file derrière les nuages. 
Le spectacle prend fin,
les musiciennes ramassent leurs instruments,
la foule se disperse,
nous retournons à la maison, 
plein d'images dans les yeux
et de musique dans la tête.














































Ce blogue, c'est bien Images d'un retraité
n'est ce pas...
En voici quelques unes...

1 commentaire:

  1. Horreur,
    mais non, ce n'est pas un nouveau photographe qui alimente ce blogue,
    une erreur de ligne et un nouveau personnage fait surface.
    Les plaisirs du copier collé, une faute de frappe devient vite un drame.
    Mais, bon, je vais apprendre que lorsque la fatigue s'invite,
    que le manque de sommeil se fait sentir un peut trop,
    je dois prendre un peu de recul et surtout, de repos avant de jouer sur mes photos.
    L'auteur des images ci haut est et restera Yvon Richard, parole de Barbe Blanche.

    RépondreEffacer