dimanche 29 mai 2016

Libre comme nuages au soleil...

Ils filent
de villes en villages,
ces voyageurs
sans attaches 
ni bagages.
    Ils se dorent au soleil,
jusqu'au jour
où,
ils crèvent 
de cette chaleur étouffante
et tellement humide.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire