samedi 9 juin 2018

Visiteur de marque.

Le terme «paruline» désigne un groupe de passereaux, souvent très colorés, d’environ 15 centimètres de long. Elles passent l’hiver dans le sud des États-Unis, au Mexique, en Amérique centrale et du Sud. Au printemps, elles partent pour un voyage de 7000 ou 8000 kilomètres afin de venir nicher dans notre forêt boréale. Une vingtaine d’espèces de paruline se reproduisent au Québec.
Dans la masse observée lundi, les parulines à poitrine baie (20 %), tigrée (15 %) et obscure (10 %) étaient particulièrement abondantes. Ces espèces prospèrent en raison de l’infestation de la tordeuse de bourgeons de l’épinette, une manne de nourriture pour elles.


 J'arrive à la maison, caméra en bandoulière.
Il commence à pleuvoir.
Dans la partie du terrain
laissé en friche
pour la faune,
un bel oiseau 
danse sans arrêt.
Je suis aussitôt sous le charme,
il est tellement beau.
  Je dégaine aussitôt ma caméra
et je tente de le capter,
il est tellement excité, 
il bouge sans cesse.
À un moment donné, 
il marche vers moi,
il vient tellement près,
que je le pose à la verticale.
Le mâle est venu le premier,
un peu plus tard, c'est madame qui a fait son entré,
elle était un peu plus discrète que monsieur et sa visite fût de courte durée.
Faire la mise au point
est plus souvent qu'autrement 
impossible.














4 commentaires:

  1. Les parulines sont de retour chez moi.
    Elles me regardent de l'extérieur se riant de moi à l'intérieur de mon bureau.

    RépondreEffacer
  2. @Le factotum,
    Chanceux sois tu, ici elles sont plutôt rares.
    La paruline à poitrine tigrée est tellement belle,
    quand je l'ai vu, je suis tombé sous son charme.
    Elles sont repartis pour leur domaine habituel
    dès le lendemain.
    Même si je les ai suppliés de rester,
    elles sont repartis sans même se retourner.

    RépondreEffacer
  3. En prenant mon café ce matin, je leur ai parlé de toi.
    Elles te saluent fièrement accoutrées de leurs plus beaux atours.

    RépondreEffacer
  4. @ La factotum,
    Elles t'ont surement parlé de leur voyage accidentel jusqu'en Gaspésie,
    même si il a été court, elles en gardent surement un souvenir inoubliable...
    Elles ont surement été très heureuses d'avoir de mes nouvelles.
    Bon, je me prend pour un autre maintenant.

    RépondreEffacer