dimanche 17 avril 2016

La vie sans cesse se renouvelle.

Après le passage de la grande faucheuse,
un moment de détente au jardin s'impose.
Il y a comme ça,
des fois ou il n'y a que la nature
qui soit capable,
de nous réconcilier avec la vie.
Le printemps venu,
nous recommençons
à vivre,
après tout un hiver,
enfermé dans les limbes.





















9 commentaires:

  1. Les dernières journées ensoleillées nous annonce un réveil de la nature.

    RépondreEffacer
  2. @Le factotum,
    Les vivaces ont commencée à se montrer le bout du nez,
    tous les espoirs sont permis.

    RépondreEffacer
  3. Mon dieu! Est-ce possible?
    Ces fleurs ont poussé cette année? En Gaspésie? Ton pays est parti à la dérive quelque part aux États-Unis ?

    RépondreEffacer
  4. Jackss,
    Le compost peut faire des miracles,
    en voici la preuve...
    Pour ce qui est des états unis, c'est un pays où je n'irais jamais,
    et si un jour il y a dérive de la Gaspésie, je vais tenter de la diriger plutôt, vers l'océan Indien, ils ont là bas, une température plus à ma mesure.

    RépondreEffacer
  5. Elles sont magnifiques, tes fleurs, et sur certaines photos, j'ai vu les montagnes de ta Gaspésie qui les encadraient si joliment.

    RépondreEffacer
  6. @ Zoreilles,
    Mes montagnes font un bel arrière plan pour mes fleurs, je suis bien content que tu l'ai vu.
    Il n'y a rien comme une bonne marche au jardin, même juste en images, pour remettre les émotions en place au retour des funérailles d'un beau frère, un ami.
    Ah, il n'était pas connu, il n'était pas parti voyager de l'autre côté de la planète, mais, je l'aimait beaucoup et il me manque tellement.

    RépondreEffacer
  7. Coucou,
    première visite ici par le chemin de Détour Improvisé. Oh que oui, l'hiver dans les limbes. Fort heureusement que nous avons la joie de recevoir le renouveau et la vie, doux printemps!

    RépondreEffacer
  8. @ Nanou,
    Il me fait grand plaisir de t'accueillir dans mon jardin de fleurs, d'oiseaux, de bords de mer et de montagnes.
    Le printemps tire à sa fin et bientôt, l'été ramènera les fleurs et les fruits au jardin, nous pourrons nous y ressourcer en y marchant pieds nus dans l'herbe.

    RépondreEffacer
  9. @ Nanou La Terre,
    Je constate que j'ai fais une vilaine coupure à votre nom, je m'en excuse sincèrement,
    ce doit être l'influence de nos gouvernements qui coupent sans cesse et sans vision aucune.

    RépondreEffacer