jeudi 28 avril 2016

Moment de relaxation, avant l'heure fatidique...

Un goéland 
prend une marche de santé
avant de se rendre tenter sa chance 
au casino.
Y fera-t-il fortune
ou
y laissera-t-il ses plumes?

Je ne l'ai pas suivi 
suffisamment longtemps 
pour connaitre
la fin de l'histoire.
 


Outardes et canards sont de bonne compagnie.

Un après midi bien tranquille,
une petite baignade,  
une séance de grattage, 
on se prélasse au soleil,
quand tout à coup...

lundi 18 avril 2016

Où allons nous?

Cheminant sur cette route qu'est la vie,
sur ce chemin qui trop souvent,
est
encombré d'embuches et de pièges,
je file vers demain,
prenant de temps en temps,
le temps de m'arrêter
 pour faire le point
pour observer ce monde
qui un peu plus chaque jour, 
s'efface, s'effrite,
pour à la fin,
se figer dans la froideur hivernale
comme si  il voulait nous dire quelque chose.




dimanche 17 avril 2016

La vie sans cesse se renouvelle.

Après le passage de la grande faucheuse,
un moment de détente au jardin s'impose.
Il y a comme ça,
des fois ou il n'y a que la nature
qui soit capable,
de nous réconcilier avec la vie.
Le printemps venu,
nous recommençons
à vivre,
après tout un hiver,
enfermé dans les limbes.





















dimanche 10 avril 2016

Radeau éphémère.

Brille le soleil,
nagent les glaces.
Cheveux au vent
et pieds nus,
la jeunesse
navigue quelques instants
sur ces radeaux improvisés.
Vient le moment
où il faut accoster,
un petit coup de main,
et  le radeau prend place 
près de l'échelle,
pendant que nos marins d'un jour,
remontent sur le quai. 








samedi 9 avril 2016

Visiteur d'un jour.

Il est venu me rendre visite
le temps 
d'une séance photo
puis, il est reparti
sans me laisser sa carte de visite.
Si tu le rencontre,
demandes lui son adresse,
que je puisse lui faire parvenir,
un copie de ses photos. 










jeudi 7 avril 2016

Beau petit couple...

Envoie, marche à la maison
je ne te le dirai pas deux fois.
C'te manière aussi,
d'aller courir partout
et de laisser les enfants tout seul.
Tu fais mieux de ne pas recommencer,
sinon, tu vas passer l'hiver
hors du nid.
Je dois tout faire ici,
pondre les oeufs,
les couver,
il me semble que tu peux faire ta part.