mardi 29 avril 2014

Mon ami furtif...


Un personnage énigmatique, 
                                                                  attendais je ne sais quoi,
                                                                   sur ce poteau de clôture.
                                                            Tout en lui faisant un brin de jasette,
                                                              je m'amusai à lui tirer le portrait.
                                                                     Il était très expressif,
                                                                         et croyez moi,

croyez moi pas,
cinq minute après notre
unique rencontre,
il s'effondrait,
en larme.
Le soleil était venu
à bout de sa ténacité.



                                                  Je crois qu'il a filé sur la lune,
                                              nous nous y rencontrerons surement un jour.
                                              De ce temps là, j'y passe beaucoup
                                              de temps         et j'aime ça.
Un ami éphémère
 disparu
plus rapidement.
qu'il était venu.

vendredi 25 avril 2014

En attendant l'été, nous profitons du printemps.

De ce point d'observation
bien placé,
je surveille le large,
pour voir 
venir
l'été
qui je l'espère,
fera suite
à ce printemps
qui travaille fort
pour chasser 
les restes 
de cet hiver
 réfractaire
à laisser 
la place
et à se retirer
avec les dernières glaces.




                                                            Je me suis laissé dire,
                                                     que cette année,
                                                       les loups marin se faisaient rares
                                                     aux Îles de la Madeleine,
                                                je sais maintenant où ils sont rendus,
                                                     ils trônent paisiblement,
                                                     sur ces glaces tenaces,
                                                  dans la baie de Gaspé,
                                                                   juste là,
                                                  à l'a sortie de la rivière York.







                                                     Le soleil trime dur,
                                                 et tente par tous les moyens,
                                                de percer ces nuages récalcitrants,
                                                afin de finalement, fondre cette neige
                                                décidé à nous accompagné
                                                 tout au long de l'été qui vient.




                                                 J'entendais dernièrement,le banc de cette neige
                                            dire:
                                           " encore un peu de temps et vous ne me verrez plus".
                                               Je commence à le croire,
                                             sûrement,
                                            le jour venue,
                                            elle filera,
                                            en ruissellements,
                                           plus ou moins importants,
                                           arrosant le sol,
                                           faisant place à la verdure et aux fleurs
                                          si douces à nos coeurs.

                                           


lundi 21 avril 2014

Début avril 2012...


Les photos de ce billet,
ont été prises 
le 8 avril 2012.
La rivière lentement,
 retirait 
son manteau hivernal.
Les glaces 
commençaient
leur migration
vers l'été,
libérant
élégamment,
les eaux riveraines
juste devant chez moi.



                                               Pendant ce temps, mes discentras formosas luxuriants
                                             avaient tout comme aujourd'hui, sortis leurs têtes
                                             du sol et se préparaient  à un bel été tout en fleurs.







                                                        Alors que j'écris ces lignes,
                                            par cette belle soirée du 21 avril 2014,
                                            les glaces recouvrent encore et toujours,
                                            les eaux de la rivière Dartmouth, juste là
                                            en face de chez nous.

mardi 15 avril 2014

Collation dominicale.

C'est le dimanche des rameaux,
le soleil est resplendissant,
deux amis
en profitent
pour 
faire bombance.



















                                                            Nous devrions être suffisamment repus
                                              pour aller jusqu'au souper...